Actualités

Aucun franchisé dans les 62 fermetures de magasins Nocibé

, par Nicolas Monier

Le groupe Douglas, propriétaire de l’enseigne Nocibé l’a fait savoir jeudi dernier. Suite à une réunion CSE extraordinaire, la direction prévoit de fermer 62 magasins, soit 12 % du parc. Pour un total de 347 suppressions de postes.

La crise de la Covid-19 aura accéléré les choses. Le groupe allemand Douglas cherche désormais à rationaliser son parc de magasins et renforcer l’omnicanalité. Ainsi, au cours d’une réunion CSE extraordinaire, le jeudi 28 janvier dernier, la direction a annoncé son intention de fermer 62 magasins. Soit au total 347 suppressions de postes (338 dans les magasins et 9 au siège social). En revanche, la direction nous a confirmé que les 120 magasins Nocibé en franchise ne seraient pas concernés par ce plan. Qui plus est, le recrutement de nouveaux porteurs de projets ne serait pas à l’arrêt.

“Certains magasins [potentiellement fermés en fin d’année 2021/début d’année 2022] pourraient intéresser certains franchisés. L’étude se fera au cas par cas”, nous confirme la direction.

Son dernier exercice 2019/20 (jusqu’à fin septembre) aura permis au groupe de dégager, via le commerce électronique, un chiffre d’affaires de 822 millions d’euros. Soit une hausse de 40,6 %. Sur cette même période, Douglas a enregistré un CA consolidé de 3,2 milliards d’euros “malgré une chute massive des activités des succursales après plusieurs mois de blocage, soit seulement 6,4 % de moins que le record de 3,5 milliards de l’année précédente.” Et le groupe allemand de poursuivre : “Dans toute l’Europe, la part des ventes générées par le commerce électronique pour l’ensemble de l’année est désormais de 25,4 %, et même de 39,9 % sur le marché intérieur allemand.”

 À LIRE AUSSI : Mathilde Lion, The NPD Group : “la pandémie a juste accéléré cette tendance qui couvait déjà dans l’œuf”

La volonté de Douglas est désormais d’accélérer sur le commerce unifié. Comme le précise le groupe dirigé par Tina Müller, au cours de l’exercice 2019/20, le nombre de clients en ligne a augmenté de plus de 40 %. Sur toute l’année civile 2020, le nombre de visites sur la boutique en ligne a enregistré une croissance de plus de 50 %. Interrogée pour savoir comment la part du CA liée au commerce électronique pouvait intéresser les magasins en franchise, la direction explique que des développements informatiques sont en cours pour compléter les services omnicanaux qui existent déjà :  “Le but est d’avoir une expérience sans coutures entre les magasins et le site et qu’il n’y ait aucune différence dans l’expérience omnicanale entre un magasin succursale et un magasin franchisé.”

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Sur le même thème