Actualités Crédit Cabete Façades

Crédit Cabete Façades

Cabete Façades à la recherche de candidats

, par Nicolas Monier

Face à un marché en progression constante, le spécialiste du ravalement de façades et de l’isolation souhaite accélérer son développement.

Face à précarité énergétique, on le sait, le gouvernement a souhaité amorcer un chantier de rénovation avec à la clé plusieurs dispositifs d’aides financières parmi lesquelles Coup de pouce rénovation, Ma Prime Renov ou Prime CEE. Par ailleurs, la crise sanitaire et le télétravail obligatoire ont renforcé le souhait des Français à vouloir se sentir bien chez eux.

C’est donc la période qu’a choisie Cabete Façades pour se lancer en franchise. Originaire de Bourgogne-France-Comté et créée en 1965, la société, gérée désormais par Emmanuel et Grégory Cabete, souhaite passer un cap dans son développement. “Beaucoup de salariés, notamment du bâtiment, aimeraient lancer leur activité mais ont un peu peur de faire le premier pas. Le lancement en franchise, via notre savoir-faire, peut être une réponse face à cette inquiétude. D’autant que nous ne recherchons pas forcément des personnes issues du sérail mais plutôt des porteurs de projets avec une forte appétence pour la partie commerciale, le nerf de la guerre”, explique Emmanuel Cabete. En 2021, l‘entreprise spécialisée dans le ravalement de façades et l’isolation souhaite accompagner trois candidats. En 2025, elle espère créer un réseau de 50 franchisés.

A LIRE AUSSI : Se lancer en franchise : quel secteur choisir en 2021 ?

“Nous avons reçu récemment des candidatures très qualitatives. Si nos choix se portaient au démarrage sur des implantations dans le quart Nord-Est, les porteurs de projets que nous suivons sont originaires de régions radicalement différentes. Nous sommes donc très ouverts”, poursuit Emmanuel Cabete.

Nécessitant un apport personnel de 25 000 euros, l’investissement global avoisine lui les 88 000 euros. Pour ce qui est de la première année, les dirigeants de Cabete Façades estiment que le franchisé aura besoin d’une équipe de 2 à trois “compagnons” avant de monter à 5 à 6 personnes la deuxième d’année d’exploitation. Sur 2020, l’entreprise familiale aura réalisé un chiffre d’affaires de 6,9 millions d’euros. Elle emploie 70 collaborateurs. “Le nombre de loyers à rénover en France accuse un tel retard. Dans les années à venir, le potentiel d’activité sur ce marché est considérable. D’autant que la lutte contre les bâtiments énergivores reste une priorité du gouvernement”, note Emmanuel Cabete. L’entreprise est certifiée Qualibat RGE et Eco-artisan RGE.

A LIRE AUSSI : Maisons de lumière by Technal s’ouvre aux concessionnaires extérieurs

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Sur le même thème