Actualités Camping

Camping Paradis, de la fiction à la réalité !

, par Nicolas Monier

La série à succès de TF1 a décidé d’essaimer son concept. En avril prochain, douze établissements estampillés aux couleurs de Camping Paradis ouvriront leurs portes au grand public. Avec l’objectif d’atteindre pas moins de 100 franchises d’ici trois à quatre ans.

 

 

On ne sait pas si Laurent Ournac, l’acteur principal de Camping Paradis, sera présent à l’ouverture des établissements l’été prochain. En revanche, fort du succès de la série, la société JLA Productions dirigée par Jean-Luc Azoulay associée à 5C, ont décidé de lancer un réseau d’établissements affiliés aux couleurs de Camping Paradis. À l’occasion de cette prochaine ouverture, le réseau a choisi un panel de propriétaires indépendants dont la personnalité pouvait coller à la série. Le goût de la convivialité et du partage.

“Si chaque camping conserve son caractère propre, le réseau apporte toute une tranche scénographique aux couleurs de la série. Entre la célèbre voiturette, l’accueil, les lieux de vie, tout est fait pour rappeler l’ambiance des épisodes”, explique Olivier Lachenaud, directeur général du réseau d’affiliation Camping Paradis. Les dirigeants, qui ne cachent pas leurs ambitions, espèrent dénombrer une centaine de franchisés d’ici trois à quatre ans.

Un droit d’entrée de 19 000 euros

Ce sont des campings de taille moyenne/supérieure mais qui doivent dépasser néanmoins les 150 emplacements. Le droit d’entrée a été fixé à 19 000 euros plus une commission de 6 % sur le CA global. Le montant des investissements nécessaires pour une mise en conformité aux couleurs de la série avoisine les 30 000 euros.

Si la réservation et le site internet sont déjà opérationnels, nous apportons notre savoir-faire au niveau du support commercial et technologique”, poursuit Olivier Lachenaud. Bien évidemment, les responsables souhaitent implicitement que la série soit reconduite en 2021. “Le talent des producteurs a été de ne pas lasser les téléspectateurs avec un rythme de six à huit épisodes inédits par an. Ce qui ancre la série dans l’inconscient collectif”, note Olivier Lachenaud.

 

 

 

Avatar

Nicolas Monier


Sur le même thème