Actualités carrefour express

Decouvrez les gérants du Carrefour Express du Canon au Cap Ferret

, par Celine Black

==> Bonjour à tous les deux, pouvez-vous vous présenter ?

 

*Romain : Bonjour, je m’appelle Romain, j’ai 29 ans et je suis originaire de Toulouse. Après ma licence en gestion et management, je suis rentré chez Intermarché. Cela fait maintenant 7 ans que je travaille en grande distribution.

Je suis rentré chez Carrefour en mars 2017, au Carrefour Contact d’Alban (81). Il est tenu par l’oncle de ma femme. J’ai participé à son ouverture et j’ai ensuite suivi la formation d’adjoint évolutif pendant 1 an et 2 mois. J’ai intégré l’Express du Canon en juin 2019 en location gérance.

 

*Hélène : Bonjour, moi c’est Hélène j’ai 28 ans et cela fait 4 ans que je travaille dans la grande distribution. Je suis initialement diplômée en chimie des matériaux. Il était difficile de trouver du travail dans ce secteur. J’ai donc décidé de rejoindre mon oncle qui tient le Carrefour Contact d’Alban. Il m’a appris tous les rouages de la gestion d’un centre de profit.

Je n’aurai jamais imaginé reprendre un Carrefour Express seule. J’ai suivi mon mari.

 

==> Pourquoi la grande distribution ?

 

*Romain : La famille de ma femme y baigne depuis toujours, j’ai toujours aimé le contact client, ma mission est d’utilité publique : je nourris des personnes et aussi, je donne du travail dans une zone où cela peut être compliqué de trouver du travail. Puis, je suis mon propre patron ! Je récolte le fruit de mon travail.

 

*Hélène : J’ai suivi mon mari qui a su me transmettre sa passion. Nous avons découvert Carrefour et l’entrepreneuriat en famille au Carrefour Contact d’Alban où mon oncle nous a tout montré.

 

==> Pourquoi avoir choisi un Carrefour Express ? Quelle est sa particularité ?

 

*Romain : Après notre expérience chez Carrefour Contact nous souhaitions découvrir une autre enseigne, un autre format. Je pense que sur le long terme le format Contact nous correspond mieux. C’est un format adéquat pour s’exprimer d’un point de vue commerce (avec des mises en avant, etc.), et nous sommes davantage attirés par les milieux ruraux notamment pour la proximité avec les clients qui est plus prononcée.

 

Au Cap Ferret le cadre de vie est génial. C’est ce qui en fait sa particularité, c’est un magasin saisonnier. En hiver nous sommes 4 à travailler, quand en été nous sommes 9. L’hiver nous réalisons 15 000 euros de chiffre d’affaire à la semaine quand l’été c’est 15 000 euros à la journée ! En fonction de la saison c’est 2 rythmes complètement différents. C’est ce qui en fait une expérience riche et formatrice.

En été, nous nous concentrons sur la marchandise et le remplissage. Les clients sont des vacanciers cependant nous restons proches et au service de notre clientèle avec nos services complémentaires comme le relai colis. En hiver, nous nous focalisons sur la gestion, les clients sont des locaux, le relationnel et l’expérience client est très important. Pour terminer, notre équilibre vie professionnelle / vie personnelle est beaucoup plus facile en hiver quand été.

 

==> Quel est votre quotidien ?

 

*Hélène : C’est ce qui est passionnant, chaque journée est différente, avec de nombreux imprévus, impossible de s’ennuyer !

 

*Romain : Il y a tout de même un certain rythme, nous nous levons tôt, nous traitons les livraisons, passons les commandes, on ouvre le magasin et on accueille nos clients. Les Carrefour Express sont des petits magasins, avec une amplitude horaire important. Dans une journée nous sommes amenés à tout faire !

 

==> Quels sont pour vous les points forts de l’enseigne Carrefour Proximité ?

 

*Romain : Etre partenaire avec Carrefour permet d’avoir une vision à long terme, on sait où on va, on connaît la finalité du projet, le deal est très clair. Nous avons un accompagnement suivi et adapté, tous les mois nous avons la visite de notre conseillé de franchise. Il y a aussi des experts dans tous les métiers qui sont joignables facilement. Nous ne sommes pas lâchés seuls dans l’arène, il y a un véritable accompagnement.

 

*Hélène : Carrefour offre la chance d’être son propre patron, la chance de « pouvoir se faire tout seul ». Il n’y a pas beaucoup de métier qui offre cette possibilité !

 

*Romain : C’est aussi une super intégration et formation ! J’ai fait la formation d’adjoint évolutif, j’ai pu approfondir ma connaissance terrain et cela m’a permis d’apprendre les outils Carrefour. Une fois que nous avons été validés pour reprendre une franchise en location gérance, nous avons suivi une formation en magasin école. La formation est très complète avec de la pratique et des mises en situation.

 

==> Quels sont vos conseils pour un futur entrepreneur?

 

*Hélène : C’est bien de se lancer dans l’aventure à 2, en couple ou avec une personne de confiance. C’est important d’avoir un soutien psychologique, de pouvoir partager ses inquiétudes mais aussi ses victoires !

Je pense que c’est important d’avoir ses tâches attitrées. C’est Romain qui gère l’assortiment et la vie du magasin et moi je m’occupe de la gestion et de la zone de caisse, cela évite de se marcher dessus. En couple c’est important de faire la part des choses, à la maison on ne parle pas travail.

 

*Romain : Il faut aimer ça ! Être passionné ! Et ne pas se décourager, certains jours sont difficiles mais la vision claire et encourageante du futur aide !

 

Avatar

Celine Black


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires