Actualités @Shutterstock

@Shutterstock

Générale des Services déploie ses services en format box

, par Valentine Puaux

Générale des Services, spécialiste des services aux particuliers, a lancé en mai 2022 deux box dédiées aux services à la personne. L’objectif ? Faire connaître son offre au plus grand nombre, recruter une nouvelle cible de clientèle et en faire bénéficier les franchisés du réseau.

Partant du principe qu’une box est l’outil de communication idéal pour faire tester de nouvelles activités (sur le modèle des box loisir/gastronomie déjà commercialisées en grandes surfaces), Didier Chateau, président et cofondateur de Générale des Services annonce le lancement de deux box de prestation ménage et jardinage. Il espère ainsi accélérer le recrutement de la clientèle.

“ Beaucoup ne connaissent pas les services à la personne. L’idée est donc de rendre accessibles ces services, à l’extérieur des agences de Générale des Services, à des personnes n’ayant pas encore eu recours à nos services, donc à des primo-accédants. Ou à des personnes voulant s’offrir, à elles-mêmes, ces prestations de ménage et jardinage à domicile , explique Sophie-Amélie Molinero, directrice marketing et communication de Générale des Services.

Des box bénéfiques aux franchisés

Pour l’heure, Générale des Services (plus de 80 agences en France dont 10 intégrées) n’inclut pas encore tous ses franchisés dans le déploiement de ce nouveau projet. Ce dernier sollicite principalement des agences faisant partie de la commission , précise Sophie-Amélie Molinero (soit 8 agences). Mais tous les collaborateurs et collaboratrices pourront bientôt y trouver leurs avantages.

“La tête de réseau propose un produit dont le bénéfice reviendra au franchisé. Cette box est un outil de développement des ventes, une proposition de services complémentaires aux franchisés. Ils pourront se rapprocher de commerçants locaux, tels que les fleuristes, les boulangeries, les pharmacies ou les coiffeurs, sinon des commerces affinitaires, pour pouvoir déployer un présentoir de box chez eux.“

Aussi, “chaque franchisé pourra les mettre en place comme il le souhaite et choisir ses propres commerçants, bien qu’accompagné par le réseau en général “, souligne Sophie-Amélie Molinero. Par conséquent, la visibilité des services sera doublée, sinon triplée partout sur le territoire. Et les corps de métiers de l’enseigne, alors plébiscités et mieux (re)connus du grand public. “ Le commerçant de proximité vendra ces box pour toucher une nouvelle clientèle et le franchisé qui commandera ces box encaissera directement les revenus. Et derrière, il délivrera la prestation souhaitée “, poursuit Sophie-Amélie Molinero.

A lire aussi : Le Témoignage de Cédric Widmer Générale des Services Besançon

Bientôt, un troisième produit

Autre point fort de ces coffrets : la possibilité aux franchisés d’appliquer leurs propres tarifs. “ Qu’il s’agisse de deux heures de ménage ou de trois heures de jardinage, chaque franchisé est libre de fixer ses tarifs. Les box sont livrées sans tarif affiché de façon à ce que cela convienne à tout le monde et puisse être adapté en fonction de sa propre stratégie commerciale. Nous avons des tarifs conseillés mais pas imposés. De plus, en fonction de la région d’implantation de l’agence en question, le tarif peut varier.

À noter que si ces deux pôles représentent les branches les plus fortes du chiffre d’affaires de Générale des Services,  ces box apporteront un chiffre d’affaires additionnel, puisque les prestations sont récurrentes. C’est simplement la manière de les présenter et de communiquer qui change !“ , ajoute Sophie-Amélie Molinero.

Si pour l’heure, les box ne comprennent que deux types de prestation dans la gamme confort, s’adressant  à tout le monde, aux personnes actives ou à la retraite désireuses de tester le concept “, (ménage pour un prix indicatif de 29,90 euros TTC et jardinage au prix indicatif de 59,90 euros TTC, donc), elles pourront être complétées par le déploiement d’un troisième produit pour diversifier les activités de l’entreprise : “ une box sur l’ensemble des services “, précise Sophie-Amélie Molinero.

Il pourra alors s’agir de services de garde d’enfant, d’aide à domicile, de bricolage ou de téléassistance. Pour le moment, nous sommes en période de test et nous n’aurons les résultats qu’à la rentrée “, affirme Sophie-Amélie Molinero. Si ce test s’avérait concluant, l’initiative pourrait être déployée à l’ensemble du réseau pour Noël.

A lire aussi : Services à la personne : le bel âge de la silver economy !

Avatar

Valentine Puaux


Sur le même thème