Actualités centre-commercial

La Russie, bientôt deuxième plus gros marché de centres commerciaux derrière la France

, par Chloé Goudenhooft

La Russie est en passe de devenir le deuxième plus gros marché de centres commerciaux, juste derrière la France, selon une étude Cushman & Wakefield. Avec la Turquie, les deux pays concentrent 40 % des ouvertures prévues d’ici la fin 2014.

Le marché des parcs de centres commerciaux a régressé au premier semestre 2013, selon une étude de Cushman & Wakefield.1,8 million de mètres carrés de centres commerciaux ont ouvert sur cette période, soit 47 % de moins que le volume des ouvertures lors du précédent semestre (3,4 millions de mètres carrés). Néanmoins, 11 millions de mètres carrés de surface devraient ouvrir d’ici la fin 2014, dont 40 % en Russie et en Turquie. Le parc russe est d’ailleurs sur le point de dépasser celui du Royaume-Uni, et de devenir le deuxième plus grand derrière celui de la France. 3,2 millions de mètres carrés de centres commerciaux devraient y être inaugurés d’ici la fin 2014, soit près de 30 % du volume total annoncé sur l’ensemble du continent.

800 000 mètres carrés d’ici 2014 en France
Si le nombre d’ouvertures y a été relativement limité au 1er semestre 2013, la France est en revanche le premier pays d’Europe de l’Ouest s’agissant du volume total projeté d’ici la fin de l’année 2014. Près de 800 000 mètres carrés devraient ouvrir entre le début du second semestre 2013 et la fin 2014. Ce chiffre est gonflé notamment par l’ouverture d’Aéroville, près de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, des Terrasses du Port à Marseille et Qwartz à Villeneuve-la-Garenne, dont l’ouverture devrait avoir lieu au printemps 2014.
8,1 milliards d’euros ont été engagés pour les commerces en Europe au troisième trimestre 2013, soit un recul de 9 % par rapport au trimestre précédent. Toutefois, avec 25 milliards d’euros investis au total depuis le début 2013, les volumes affichent une hausse de 28 % par rapport à la même période un an auparavant. Sur l’ensemble de 2013, ils pourraient être supérieurs de près de 10 % à ceux de 2012.

Les artères renommées toujours en vogue
En la matière, la France est le troisième marché européen après le Royaume-Uni et l’Allemagne. L’Hexagone devrait consolider sa position en 2013, en dépit d’un léger ralentissement de l’activité au troisième trimestre. Les grandes transactions ont de fait été moins nombreuses en France sur cette période (3 opérations supérieures à 50 millions contre 10 au 1er semestre), expliquant la baisse des volumes sur les neufs premiers mois de 2013. Avec 2,1 milliards d’euros à la fin du troisième trimestre, les volumes investis en commerces sont en baisse de 7 % par rapport à la même période en 2012, et ne représentent plus que 20 % de l’ensemble des montants engagés en France contre 25 % à la fin du deuxième trimestre 2013. Cependant, le rôle des grandes opérations devrait être plus décisif lors des prochains mois. Les commerces de pieds d’immeubles des artères les plus renommées demeureront notamment une cible privilégiée des investisseurs, comme l’indique l’acquisition récente du 65-67 avenue des Champs-Élysées par Thor Equities.

Avatar

Chloé Goudenhooft
Journaliste pour L'Officiel de la Franchise


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires