Actualités agedorservice

Âge d’Or Services : “Il est temps de redonner un nouveau souffle au réseau”

, par Camille Boulate

Fort d’une centaine d’agences, le réseau Âge d’Or Services recherche encore à se développer, notamment en Île-de-France. En mars dernier, pour amorcer un nouveau virage, l’enseigne a par ailleurs nommé Maélis Anselin, au poste de directrice des opérations et du développement. Interview.

 

Vous avez été nommée en mars dernier directrice des opérations et du développement. Quelle est votre feuille de route ?

L’actionnaire de l’enseigne a décidé d’engager un plan de transformation du réseau. Il était temps de redonner un nouveau souffle au réseau qui a plus de 30 ans aujourd’hui. L’objectif est de correspondre au mieux au marché qui est toujours croissant. Ma mission est de piloter ce plan de transformation et de réaffirmer notre positionnement sur les seniors actifs mais également sur les plus fragiles en adaptant notre offre de service. Nous allons prochainement détailler la première phase de ce plan, qui est notamment axée sur l’évolution de notre identité mais aussi de notre offre.

 

Aujourd’hui, quel est l’état du réseau et quels sont vos objectifs ?

Nous avons une centaine d’agences et couvrons 125 zones géographiques. Nous ne communiquons pas sur des objectifs chiffrés. En revanche, notre réseau offre un certain nombre d’opportunités, en création mais aussi en reprise. C’est d’ailleurs un vrai sujet de développement pour nous de pouvoir assurer la reprise de nos agences, à la fois par des franchisés déjà installés que par des candidats externes.

 

Avec la loi ASV, adoptée fin 2015, avez-vous rencontré des difficultés pour obtenir les autorisations délivrées par les départements ?

Nous sommes un réseau qui obtient assez facilement les agréments. Cela vient du faire que nous avons un savoir-faire reconnu par les prescripteurs locaux. Actuellement, 98 % de nos agences sont autorisées. Ce n’est pas un problème pour nous.

 

Avez-vous des agences en propre ?

Nous n’en avons plus mais c’est en projet de relancer le développement. Car il s’agit d’un levier important pour tester de nouvelles offres mais aussi pour être en adéquation avec les attente des clients. C’est aussi un moyen de se remettre en question en tant que tête de réseau.

 

Votre ambition est de notamment renforcer votre présence de Île-de-France. Pourquoi ? Quels sont les territoires prioritaires pour vous ?

Tout simplement parce que nous devons être là où la population âgée est fortement implantée. Nous avons une dizaine d’agences en Île-de-France. Il y a encore des zones disponibles, notamment dans les Yvelines (78), les Hauts-de-Seine (92) et le Val-de-Marne (94). Hors de la région parisienne, nous avons également des zones comme les régions Rhône-Alpes et Bourgogne-la Franche-Comté qui offrent de belles opportunités.

 

Quels profils de candidat recherchez-vous ?

Du fait de la réglementation, nous avons besoin que les futurs franchisés possèdent un diplôme de bac +3 . Ensuite, bien évidemment, il faut partager nos valeurs et apprécier le secteur des services à la personnes. Car c’est un domaine avec des enjeux économiques et sociétaux très forts. Il faut également avoir une âme d’entrepreneur tout en acceptant le cadre qu’offre un réseau de franchise. Enfin, il est primordial d’avoir des capacités de management mais aussi de gestion.

Camille Boulate

Camille Boulate


Plus d'informations sur ce réseau :

agedorservices

AGE D’OR SERVICES

Age d’Or est le précurseur et le spécialiste des services à la personne pour vous aider à être et rester bien chez vous. Toujours plus à l’écoute et plus proches des besoins de leurs clients.

 

  • Apport :
    25000
  • Implantation :
    110

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème