Actualités Bio

Auchan se positionne à son tour pour la reprise de Bio C’Bon

, par Camille Boulate

L’enseigne de grande distribution a confirmé avoir déposé une offre auprès du tribunal de commerce de Paris. Au total, 6 acteurs connus sont désormais intéressés par Bio C’Bon.

Les jours se suivent et les offres continuent de pleuvoir pour Bio C’Bon. Après le groupe Casino via l’enseigne Naturalia, la famille Zouari (actionnaire de Picard), La Vie Claire, Carrefour et Biocoop, c’est au tour d’Auchan de déposer une offre pour reprendre Bio C’Bon. L’information, dévoilée par l’AFP, nous a été confirmée par le groupe qui ne souhaite pas divulguer plus d’informations. “Aucune précision ne sera donnée sur le contenu, les offres remises par l’ensemble des acteurs pouvant être modifiées jusqu’à 48 heures avant le jugement”, nous précise-t-on.

À LIRE AUSSI : Pierrick de Ronne : “Notre offre pour le rachat de Bio C’Bon n’est pas hégémonique !”

6 offres différentes

Depuis le début de semaine, tous les acteurs qui s’étaient manifestés pour la reprise de Bio C’Bon, 123 magasins en succursale, ont matérialisé leurs offres auprès du tribunal. Ainsi, selon l’AFP, Naturalia avait confirmé avoir déposé une proposition concernant “un large périmètre” sans donner plus d’indications. Seule information diffusée par un porte-parole de l’entreprise : l’offre serait portée conjointement avec Bernardo Sanchez Incera, ancien dirigeant de Monoprix et de Zara France. La Vie Claire et Carrefour ont également validé leur proposition respective mercredi 16 septembre, sans que davantage de données ne filtrent.

À LIRE AUSSI : Covid-19 : Naturalia profite de l’engouement pour le bio

De son côté, Biocoop s’est également positionné pour la reprise de 105 magasins en partenariat avec l’enseigne Marcel & Fils, soit 86 % du parc au total (18 magasins étant jugés non rentables). “Nous assumons notre offre en totale transparente. Contrairement à celles des autres acteurs, la nôtre n’est pas hégémonique”, nous a confié Pierrick De Ronne, président de Biocoop. Enfin, la famille Zouari, qui était entrée en négociations exclusives cet été avec Bio C’Bon, défend une offre qui concernerait la reprise de 93 % du parc de magasins, de l’entrepôt, de la centrale d’achat et du logisticien, soit 92 % des emplois. L’ensemble de ces offres peuvent être modifiées dans les prochaines semaines. Le tribunal de commerce de Paris devrait en effet trancher d’ici la fin du mois d’octobre.

Camille Boulate

Camille Boulate


Plus d'informations sur ce réseau :

biocoop

BIOCOOP S.A

Premier réseau coopératif de magasins BIO et EQUITABLES en FranceEnseigne préférée des français catégorie bio (6eme toutes catégories)

  • Apport :
    80000
  • Implantation :
    630

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème