Actualités drawer-but

Avec Drawer, But accentue sa stratégie digitale

, par Camille Boulate

L’enseigne qui fête ses 50 ans cette année vient d’annoncer devenir l’actionnaire majoritaire, à hauteur de 70 %, de Drawer, pure-player spécialisé dans la distribution de meubles contemporains. Avec ce rapprochement, But entend continuer sa mue digitale.

Le réseau nous l’avait confié en septembre 2021, lors du salon Franchise Expo Paris : le digital est au cœur des préoccupations chez But. En témoigne le nouveau concept de magasin déployé depuis quelques mois et qui mise sur un parcours client digitalisé. “Le digital fait partie intégrante de notre stratégie. Le drive est aussi important. La crise de la Covid-19 nous a permis d’accélérer les choses. Grâce à cette stratégie, nous avons pu réaliser en novembre 2020 (lors du seconde confinement), 40 % de notre chiffre d’affaires”, nous détaillait alors Hervé Lemaître, directeur réseau franchise de la marque.

PLUS D’INFORMATIONS : Ouvrir une franchise But

But continue cette mue digitale et vient d’annoncer l’acquisition de la plate-forme Drawer, entreprise basée à Lille et spécialisée dans la distribution de meubles contemporains chinés partout dans le monde. La marque propose plus de 4 000 références sur son site Internet. Cette prise de participation majoritaire, à hauteur de 70 %, va permettre à l’enseigne de poursuivre l’accélération de sa stratégie digitale.

“But et Drawer sont deux enseignes très complémentaires. Notre projet est de permettre à Drawer d’accélérer son développement en collaborant sur l’offre produits, le marketing et la logistique”, explique Alexandre Falck, PDG de But.

L’enseigne précise par ailleurs que les dirigeants fondateurs, Valérie et Guillaume Spriet, resteront à la tête de l’entreprise avec les équipes actuelles.

À LIRE AUSSI : Mobilier d’intérieur : home sweet home

Dans un marché de l’ameublement en vogue, (+12 % en 2021 selon Xerfi), mais en proie à de nombreuses incertitudes – liées notamment à l’inflation et à la pénurie de matières premières – But entend bien tirer son épingle du jeu en se digitalisant. Parallèlement, l’enseigne est toujours dans l’attente d’une décision de l’Autorité de la Concurrence concernant le rachat de Conforama par sa maison-mère Mobilux. En septembre dernier, l’institution avait amorcé une phase d’examen approfondi concernant cette acquisition intervenue en juin 2020 durant la pandémie. En jeu, le contrôle de 172 magasins Conforama et Confo.

Camille Boulate

Camille Boulate


Plus d'informations sur ce réseau :


Sur le même thème