Actualités commerçant-café-coronavirus

Avec le coronavirus, les initiatives pour aider les commerçants se multiplient

, par Camille Boulate

Face à l’arrêt partielle ou totale de leur activité, les commerçants ainsi que les restaurateurs doivent s’organiser pour pallier l’impact du Covid-19 sur leur chiffre d’affaires. D’ores et déjà, plusieurs initiatives ont émergé du côté des prestataires et fournisseurs de services pour les aider à passer le cap. Tour d’horizon.

Depuis dix jours, seuls les commerces considérés comme essentiels, principalement évoluant dans le domaine de la distribution alimentaire, peuvent continuer leur activité. De leurs côtés, les restaurateurs et les commerçants font face à une baisse partielle voire totale de leurs chiffres d’affaires, ayant baissé le rideau jusqu’au 15 avril prochain minimum. Pour les aider à passer le cap de cette période difficile, plusieurs prestataires proposent leurs services gratuitement. C’est notamment le cas de l’application Phénix, permettant aux commerces et restaurateurs d’écouler leurs surplus alimentaires à petits prix. Durant toute la durée du confinement et donc d’arrêt de l’activité, Phénix propose l’utilisation de sa solution gratuitement en supprimant la commission de 20 % prélevée sur les vente des paniers. “C’est un geste symbolique mais c’était important d’apporter notre coup de pouce. Notre ADN est d’être une application solidaire, donc il était impensable de ne rien faire”, nous confie Clément Carreau, responsable des relations publiques chez Phénix. L’entreprise, qui lutte contre le gaspillage alimentaire, a permis de sauver 40 millions de repas en 2019 et travaille avec 3 500 commerçants partenaires. Depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19, le nombre de commerçants ayant sollicité l’entreprise pour écouler leurs stocks a d’ailleurs fortement augmenté. “Grâce à un partenariat avec La Fourchette qui a relayé notre initiative, nous avons accueilli, en moins de 24 heures, plus de 200 nouveaux partenaires, insiste Clément Carreau. Par exemple, le groupe Big Mamma qui n’était pas client chez nous a commencé à utiliser Phénix dès le dimanche 15 mars et a permis de sauver plus de 1 000 repas en trois jours.”

À LIRE AUSSI : Comment les enseignes gèrent-elles la crise liée au coronavirus ?

Soutenir les entreprises

D’autres acteurs ont également annoncé des initiatives similaires afin de soulager les frais engagés par les chefs d’entreprise ou bien pour leur permettre de rester en contact avec leurs clients. C’est notamment le cas de Solocal, éditant le service des PagesJaunes, qui a annoncé mettre à disposition gratuitement sa solution Solocal Manager durant toute la durée du confinement. L’entreprise a ainsi “décidé d’ouvrir son service PagesJaunes aux 4,7 millions de professionnels hébergés sur le site afin de leur permettre de gérer simplement et gratuitement toutes leurs informations et surtout de rester connectés avec leurs clients”, explique Solocal dans un communiqué. Ainsi, grâce à cette solution, chaque professionnel peut effectuer la mise à jour en temps réel des informations spécifiques à son activité. En tant que restaurateur, par exemple, vous pouvez ainsi préciser que vous êtes partiellement ouvert grâce à la livraison ou la vente à emporter. Enfin, certaines entreprises ont annoncé diverses mesures permettant aux commerçants et aux restaurateurs de préserver leur trésorerie. C’est le cas d’Uber Eats qui proposent aux restaurants partenaires de pouvoir percevoir leurs revenus de manière quotidienne et non plus une fois par semaine comme c’était le cas avant la crise. L’objectif étant ainsi de “faciliter la gestion de la trésorerie notamment pour les restaurants indépendants qui représentent 70 % des utilisateurs”, explique la plate-forme. Par ailleurs, Uber Eats a indiqué que, jusqu’au 31 mars, aucun frais d’activation ne sera appliqué pour les nouveaux restaurants qui souhaitent devenir partenaires de la plate-forme de livraison. “Pour les restaurants ayant déjà commencé leur partenariat avec Uber Eats, les prélèvements de frais d’activation seront annulés jusqu’au 31 mars également”, précise l’entreprise.

À LIRE AUSSI : Coronavirus : les enseignes font preuve de solidarité 

Mesures essentielles

De son côté, le groupe Up a affirmé procéder au règlement anticipé de tous les titres-restaurants UpDéjeuner auprès des 180 000 commerces alimentaires et des restaurateurs partenaires. Une décision qui s’applique indépendamment des délais contractuellement prévus, sans coûts supplémentaires, a précisé l’entreprise. “Cette mesure est essentielle : c’est une rentrée d’argent immédiate alors que l’activité est suspendue. Les petits commerces et les restaurateurs font partie de notre écosystème, ils ne doivent pas être oubliés dans cette période délicate. Ce geste vise simplement à les aider à tenir jusqu’à la reprise”, explique Julien Anglade, directeur général France du groupe Up. L’entreprise SumUp, spécialisée dans les solutions de paiement, a quant à elle mis en place plusieurs initiatives comme le déploiement du paiement sans contact et mobile auprès de tous ses utilisateurs. Par ailleurs, SumUp a annoncé suspendre jusqu’au 30 avril le prélèvement des commissions sur les paiements mobiles pour les commençants éligibles et déjà clients de SumUp. L’entreprise a également créé un Fonds de sauvetage des petites entreprises présentes dans les pays touchés par la crise sanitaire où la solution est déployée. Ce fonds, abondé à hauteur de 1 million d’euros par l’entreprise, “doit permettre d’accorder des avances de fonds aux commerçants en difficulté”, souligne l’entreprise.

L’Officiel de la Franchise se mobilise :

Au sein de la rédaction nous nous mobilisons également pour vous apporter des solutions dans votre gestion d’entreprise et vous aider à dépasser cette crise inédite. Ainsi, nous vous offrons les trois derniers numéros de L’Officiel de la Franchise en édition numérique, à télécharger sur notre boutique. Une offre qui est également valable pour nos autres parutions, Courrier Cadres et Rebondir.

Camille Boulate

Camille Boulate


Sur le même thème