Actualités balladins

Balladins lance son académie de formation

, par Camille Boulate

Le réseau d’hôtels Balladins vient d’annoncer la création de son académie de formation permettant aux membres du réseau et à leurs équipes de se former sur plusieurs thématiques, le tout à distance.

Pour améliorer l’expérience clients dans ses hôtels, Balladins mise sur la formation et vient de lancer sa propre académie. Ainsi, à travers des sessions e-learning, de 30 minutes à 1 heure, les collaborateurs pourront se former sur différentes thématiques, comme sur le community management, avant de prendre efficacement la parole sur les réseaux sociaux. Le réseau souhaite également sensibiliser les hôteliers à la gestion de la e-réputation pour mieux gérer les commentaires ou encore à la stratégie tarifaire et à l’accueil téléphonique. Les sessions de formation se feront en petit comité (8 participants au maximum) afin “de favoriser l’échange et le partage d’expérience”.

À LIRE AUSSI :

Balladins élargit sont offres et se déploie sous 5 identités

 

Différenciation

Ayant à cœur d’être dans une démarche de co-construction avec leurs membres, David Morel et Fabrice Beyer, qui ont racheté l’enseigne en juin 2018, assurent qu’ils feront évoluer les programmes au fil des semestres, “en fonction de leurs besoins et suggestions”. “La naissance de l’Académie Balladins est un vrai marqueur de différenciation. Nous voulions proposer un service inédit à nos hôteliers, notamment aux indépendants qui avaient peu de ressources pour se former et former leurs collaborateurs avant leur entrée dans le réseau. Cela traduit notre volonté de monter en gamme, pas seulement pour les clients mais également pour notre réseau”, ajoute Fabrice Beyer, directeur marketing et commercial associé du réseau. Par ailleurs, l’enseigne assure qu’avec l’arrivée de nouveaux acteurs qui ont bouleversé l’hôtellerie économique, comme peut le faire Aibnb, il est néssaire de s’adapter et réagir “en replaçant le service client au cœur de son offre, de la réservation à la fin du voyage, avec des outils facilitant la vie des consommateurs”, insiste ainsi Fabrice Beyer.

Camille Boulate

Camille Boulate


Plus d'informations sur ce réseau :


Sur le même thème