Actualités beauty2-638x361

Beauty Success :  “Nous tablons plutôt sur une réouverture en décembre”

, par Nicolas Monier

Si l’enseigne a été contrainte de fermer ses points de vente, elle aura néanmoins la possibilité d’accueillir ses clients en boutiques pour récupérer les commandes. Dominique Munier, directeur des enseignes en franchise, nous répond.

Ce confinement est un coup dur. Quel est l’état des lieux aujourd’hui ?

Certaines de nos parfumeries ont fermé tard, jeudi soir, pour permettre à nos clients d’effectuer leurs derniers achats. Depuis ce matin, nos 330 parfumeries sont fermées au public mais une chose d’importance a changé depuis le premier confinement. En effet, nos points de vente peuvent désormais accueillir les clients qui ont acheté via le site internet ou par téléphone. Les consommateurs, munis de leur attestation et du justificatif d’achat, peuvent se déplacer pour retirer les commandes. Nous faisons du click and collect, du call and collect et bien entendu de la livraison classique.

D’autant que la période est cruciale pour votre filière ?

Oui, c’est évident. Novembre, avec le Black Friday [vendredi 27 novembre prochain], représente 10 % de notre chiffre d’affaires tandis que le mois de décembre, avoisine les 25 %. Nous sommes avons tout un réseau de proximité implanté en province. L’offre web ne représente encore pour le moment que 3 % de notre CA. Ce qui est peu au regard de nos concurrents. Numéro quatre sur le secteur, nous restons un outsider. En mars, le segment digital, même s’il a grimpé de + 120 % (10 % de notre CA) n’a pas réussi à compenser les pertes de revenus issus des magasins. Chez nous, un client magasin reste un client magasin, il ne migre pas forcément sur Internet.

PLUS D’INFORMATIONS : Ouvrir une franchise Beauty Success

Êtes-vous confiant sur la possibilité d’une réouverture dans quinze jours ?

Très honnêtement, nous tablons plutôt sur une réouverture en décembre. Pas avant. Notre souhait, durant cette période de confinement, sera de maintenir nos points de vente ouverts pour l’accueil de nos clients bien que nous n’échappions pas au chômage partiel. Quoiqu’il en soit, fort de l’expérience du premier confinement, nous serons en mesure d’accueillir nos clients du jour au lendemain.

Quelle a été la politique de la tête de réseau pendant le premier confinement ?

Aujourd’hui , c’est 180 parfumeries en franchise Beauty Success. Elles ont eu recours au chômage partiel, aux PGE, etc. Mais pour ce qui est des bailleurs, 95 % d’entre eux n’ont pas joué le jeu. De notre côté, nous n’avons pas facturé de redevance durant la première période de confinement et nous avons décalé un certain nombre d’échéances tout en préservant le CA de la tête de réseau.

 

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Plus d'informations sur ce réseau :

Beauty Succes.pdf

BEAUTY SUCCESS

L’enseigne N°1 de la Parfumerie en Franchise !

  • Apport :
    150000
  • Implantation :
    330

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème