Actualités BigFernandexterieur

Big Fernand relooke ses restaurants

, par Nicolas Monier

L’agence Idoine s’est vu confier la refonte architecturale de l’enseigne spécialisée dans les burgers. La première réalisation est visible au centre commercial Westfield de Lyon La Part-Dieu.

La chaîne de burger Big Fernand fait peau neuve. L’enseigne a confié la refonte de son concept architectural à l’agence Idoine. C’est donc au centre commercial Westfield de Lyon La Part-Dieu que le restaurant, en succursale, a été entièrement repensé sur 200 mètres carrés de salle et terrasse (118 places). “Lorsque nous avons pensé à ce concept, nous souhaitions recréer l’ambiance d’une brasserie chaleureuse et conviviale sous un design épuré et moderne. Le principe même de la brasserie, c’est d’avoir plusieurs espaces pour répondre aux différentes envies : les clients à la recherche d’une pause sucrée, ceux qui veulent dîner sur le pouce ou au contraire passer la soirée en famille ou entre amis”, explique Maurizio Biondi. Et le CEO de Big Fernand de poursuivre : “Aujourd’hui, nous pensons développer ce nouveau concept dans les restaurants Big Fernand où cela fait sens, en fonction de l’implantation du restaurant mais également de l’expérience client que nous avons à cœur de proposer. » 

À LIRE AUSSI : Le Groupe Bertrand cède Quick au fonds américain HIG Capital

Du côté de l’agence Idoine, on explique avoir voulu jouer sur la transformation. “Big Fernand n’assemble pas ses burgers comme certaines enseignes mais les prépare bel et bien ! C’est de la vraie cuisine. Le nouveau concept est donc pensé également en mode transformation”, explique Angélique Le Tinier. Et la directrice du pôle retail et marketing de l’agence Idoine d’expliquer la démarche : “Il y a plusieurs espaces dans le restaurant. On débute, en premier lieu, par du bois brut et des poufs qui correspondent à une dégustation sur le pouce pour les personnes pressées.” Puis, les concepteurs ont souhaité ensuite faire évoluer les modes de dégustation en fonction de l’heure et du temps disponible des clients. Un espace en bois brulé et tabourets hauts crée, par exemple, une autre atmosphère.

Plus vous pénétrez dans l’établissement, plus cela devient sophistiqué. Pour ainsi finir par dîner, si vous le souhaitez, moment plus convivial, sur une banquette dans un esprit alcôve”, note Angélique Le Tinier.

À LIRE AUSSI : Réseau à la Une : Bioburger, prendre le temps de se développer

Au centre du restaurant, un îlot de cuisine permet la plus grande transparence. Les équipes font ainsi face aux clients. “A l’heure où il existe une grande défiance dans ce domaine, c’est une manière de rassurer les consommateurs qui peuvent apprécier la qualité des produits et la transformation des burgers à l’instant t”, poursuit Angélique Le Tinier. Dans une version conçue pour le centre-ville, toute la partie livraison et vente à emporter a été légèrement déplacée de côté pour favoriser une plus grande fluidité dans le parcours client.

L’attention a été aussi mise sur la qualité de la lumière. “L’éclairage c’est 50 % d’un concept”, note Angélique Le Tinier. Un éclairage d’accentuation et des spots permettent ainsi de bien délimiter les espaces de ce nouveau concept tout en rythmant ce dernier.

Les dirigeants de l’enseigne comptent ouvrir une quinzaine de nouveaux restaurants Big Fernand d’ici fin 2022.

BigFernandintérieur

À LIRE AUSSI : Burger King : “Il y a aujourd’hui, chez nous, de vraies opportunités pour se lancer”

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Plus d'informations sur ce réseau :


Sur le même thème