Actualités monceau_fleur-638x361

Bon second trimestre pour Emova group qui continue d’ouvrir de nouveaux magasins

, par Nicolas Monier

L’activité franchise du fleuriste lui aura permis d’enregistrer un CA de 27,4 millions d’euros (+ 35,6 %). De quoi conforter les futurs porteurs de projets.

Le réseau, exploitant notamment les marques Monceau Fleurs et Au Nom de la Rose, a enregistré un CA de 34,3 millions d’euros (+ 31 %) entre janvier 2021 et mars 2021. À noter que l’activité en franchise aura permis au groupe d’enregistrer en France des revenus de 27,4 millions d’euros sur la période, en progression de 7,2 millions d’euros sur un an. Sur le trimestre, dans le cadre du cycle naturel d’évolution du parc, 10 points de vente ont fermé, majoritairement en lien avec des fins de contrat et certaines ouvertures ont été décalées compte tenu du contexte”, explique le groupe qui précise que 2 nouvelles franchises sous enseigne Monceau Fleurs ont vu le jour, l’une à Claye Souilly (Seine-et-Marne) avec un partenaire ayant déjà un magasin franchisé et l’autre, avec un nouveau franchisé dans le 13ème arrondissement de Paris.

“Sur le 1er semestre, 8 nouveaux magasins sous l’enseigne Monceau Fleurs ont ouvert”, ajoute Emova group.

À LIRE AUSSI : UberEats, désormais livreur de bouquets de fleurs

“À côté de l’achat traditionnel pour offrir, le contexte actuel a permis de conforter la dynamique de l’achat plaisir, pour soi. Portés par autant de signaux positifs, nous entendons poursuivre notre déploiement stratégique et notamment accélérer nos ventes en ligne. Nous confirmons par ailleurs notre objectif de solde net positif de magasins en fin d’exercice”, remarque Franck Poncet, président du directoire d’Emova group.

L’activité digitale permet ainsi au fleuriste de voir, sur le premier semestre, son CA multiplié par trois, notamment grâce au site d’e-commerce Monceau Fleurs. Et le groupe d’expliquer que le nouveau site Internet Au nom de la rose, lancé à la mi-mars, ainsi que le partenariat de livraison noué avec Uber Eats, mis en place à l’occasion de la Saint-Valentin, ont été “sources de chiffres d’affaires additionnel.” Sur les six premiers mois de son exercice décalé, l’activité e-commerce aura permis au groupe d’afficher un CA d’1,2 million d’euros contre 400 000 euros un an auparavant.

A LIRE AUSSI : Face à des revenus en baisse, Emova veut s’appuyer sur son nouvel homme fort

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Plus d'informations sur ce réseau :

monceaufleurs

MONCEAU FLEURS

Marché Floral depuis 1965. Leader du marché de la vente de fleurs et plantes en libre service. 

  • Apport :
    70000
  • Implantation :
    187

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème