Actualités BoutiqueBouygues Telecom

Bouygues Telecom veut assurer le renouvellement de son parc de boutiques

, par Nicolas Monier

Pour la première fois de son histoire, l’opérateur téléphonique sera au prochain salon Franchise Expo Paris qui se tiendra du 20 au 23 mars prochain, porte de Versailles à Paris. L’occasion de faire le point sur ses attentes.

Il est peut-être utile de le rappeler mais Bouygues Telecom se développe aussi via un réseau de partenaires. Sur la totalité des points de vente que compte l’opérateur téléphonique, 50 % sont exploités en succursale, les 50 % restant se ventilant entre mandataires et associés.“Nous travaillons avec deux types de partenaires. En premier lieu, des mandataires qui gèrent un fonds de commerce appartenant à Bouygues Telecom et qui commercialisent uniquement les produits de la marque”, explique Muriel Mertz. Et la directrice commerciale du réseau des boutiques Bouygues Telecom d’ajouter :

“Mais nous comptons également dans notre réseau des associés qui peuvent disposer d’un à plusieurs points de vente affilié(s) au réseau de distribution de RCBT [Réseau Club Bouygues Telecom]. Cela peut aller chez nous, de 1 à 21 boutiques par exemple. Ces derniers commercialisent toutes nos offres mais ont la possibilité également de vendre des accessoires d’autres marques.”

À LIRE AUSSI : Franchise Expo Paris : un salon pour les réunir tous

Pour développer son réseau, l’opérateur recrute de plusieurs manières. Soit en faisant appel à des porteurs de projet extérieurs soit également en interne dans le vivier des collaborateurs de l’opérateur téléphonique souhaitant se lancer à leur propre compte. “Notre réseau de partenaires a vu le jour en 1999. Comme beaucoup d’autres enseignes qui ont démarré il y a plus de 20 ans, nous nous devons d’assurer son renouvellement. Car certains de nos partenaires vont partir à la retraite ou pour certains d’entre eux parfois embrasser de nouvelles carrières professionnelles. D’où notre présence au salon Franchise Expo Paris”, poursuit Muriel Mertz. Côté développement de son parc, il s’agit plutôt d’une réelle optimisation de ce dernier. En effet, Bouygues Telecom ne cherche pas à multiplier les ouvertures à tout va.

“Nous n’avons pas vocation à doubler la taille de notre réseau. Nous avons 515 boutiques aujourd’hui, le réseau va encore croître, mais moins significativement”, note la directrice commerciale du réseau des boutiques Bouygues Telecom.

Sur les investissements nécessaires pour ouvrir une boutique, l’opérateur téléphonique reste assez discret tout en expliquant que sa vocation est de s’implanter principalement en centre-ville et en centre-commercial. Un point de vente type approche les 50 m². En termes d’effectif, le mandataire devra, au niveau opérationnel, être accompagné de trois salariés, en moyenne, pour gérer son point de vente. Quant au maillage territorial, Bouygues Telecom parie sur plusieurs leviers de croissance. “Au-delà de l’implantation de la 5G, c’est également et surtout avec le développement de la fibre que nous comptons mailler le territoire, y compris dans des régions plus isolées”, explique Muriel Mertz.

À LIRE AUSSI : Devenir franchisé : quels secteurs sont les plus financés ?

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Sur le même thème