Actualités cash-converters-officiel-de-la-franchise

Cash Converters veut rendre son concept plus premium

, par Camille Boulate

L’enseigne australienne dédiée à l’achat-revente d’occasion amorce sa mue et dévoile sa stratégie de premiumisation. Nouveau concept, nouvelle identité visuelle et recentrage sur le centre-ville sont les principaux axes de ce nouveau virage.

Le monde de l’occasion n’en finit plus de se transformer. Après Easy Cash et son concept Everso, Cash Express et son passage au vert, c’est au tour de Cash Converters d’amorcer une nouvelle stratégie. L’enseigne nous dévoile ainsi vouloir faire évoluer son image mais également son offre. “Pour le moment, nous affinons le concept et notre nouvelle identité visuelle sera présentée dans les prochaines semaines. Mais je peux d’ores et déjà vous dire que notre logo va évoluer ainsi que notre prise de parole, insiste Fabien Fournier, directeur général de Cash Converters. En matière de communication, nous étions trop axés sur les achats et nous constatons que l’on a besoin de faire connaître nos magasins. Donc nous changerons de cap en termes de communication.”

PLUS D’INFORMATIONS : Ouvrir une franchise Cash Converters

Devenir plus premium

Surtout, Cash Converters a compris qu’il était important de rendre ses magasins mais aussi son offre plus premium. Et de le faire savoir. “Les clients qui n’avaient jusque-là pas poussé la porte de nos boutiques sont étonnés de la qualité de l’offre et de nos produits. Nous avons donc un vrai travail à faire pour mettre cela en avant.” Pour Fabien Fournier, cette transformation  reste un passage obligé pour les enseignes spécialistes de l’achat-revente d’occasion, afin de capter une clientèle toujours plus large. “Il y a une évolution de la demande et nous avons des produits d’occasion de plus en plus haut de gamme. Ce changement de consommation et d’habitudes doit obligatoirement s’accompagner de services et d’une nouvelle image. On le remarque, le panier moyen dans notre réseau a été multiplié à 2,5 voire par 3 sur certains de nos magasins en 10 ans”, affirme le directeur général.

À LIRE AUSSI : Cash Express passe au vert 

Cap sur le centre-ville

Pour accompagner cette démarche, Cash Converters revoit aussi petit à petit sa stratégie d’implantation. Sur la centaine de magasins en France, 50 % du parc est implanté en zone commerciale. Mais le réseau souhaite davantage accentuer sa présence en centre-ville. “Nous avons constaté que 70 % à 80 % du CA repose sur quatre familles de produits : la téléphonie, l’informatique, les jeux vidéo et la bijouterie/maroquinerie. Notre volonté est donc de réduire notre surface historique de magasins qui était de 300 à 400 mètres carrés et nous orienter davantage vers des boutiques de 150 à 200 mètres carrés. Le tout en misant sur ces produits porteurs et en nous installant au plus près de la clientèle cible”, développe Fabien Fournier.

À LIRE AUSSI : Réseau à la une : Easy Cash, s’adapter pour mieux performer

Développement maîtrisé

Côté développement, Cash Converters ne souhaite pas multiplier les ouvertures et entend conserver un rythme d’environ 5 nouveaux magasins par an. “Au-delà des ouvertures, nous devons bien évidemment recentrer notre parc actuel, en adéquation avec cette nouvelle stratégie et en accompagnant nos franchisés dans cette évolution. Des magasins devront être déplacés et les gammes de produits devront être ajustées”, confie Fabien Fournier. En parallèle, le réseau continue son partenariat avec Carrefour, lancé en mars 2020, juste avant le premier confinement. Actuellement, 17 corners Carrefour Occasion sont déployés. “Nous avons l’ambition d’atteindre les 80 unités sous ce format d’ici quatre ans”, conclut Fabien Fournier.

Camille Boulate

Camille Boulate


Plus d'informations sur ce réseau :

logo_cash_converters

CASH CONVERTERS

Cash Converters, le plaisir de l’occasion. Rejoignez le leader mondial de l’économie circulaire !

  • Apport :
    50000
  • Implantation :
    120

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème