Actualités Format WEB  (42)

Day by Day ouvre son premier Grand Marché Vrac à Rennes

, par Camille Boulate

L’enseigne continue d’innover pour se rapprocher toujours plus des consommateurs et vient de lancer un nouveau modèle de magasins. Appelé Grand Marché Vrac, ce format regroupe sous le même toit épicerie, boucherie, crèmerie mais aussi fruits et légumes. Dès la fin 2021, Day by Day entend ouvrir chaque année 5 magasins sous ce nouveau concept.

Être présent au plus près des consommateurs reste l’objectif principal de Day by day. Historiquement implanté en centre-ville, l’enseigne avait déjà amorcé l’année dernière un virage stratégique en implantant un corner au sein d’un hypermarché Cora dans le Val d’Oise. À l’époque, le réseau nous confiait travailler sur un format de magasin permettant aux consommateurs de faire l’ensemble de leurs achats en un seul et même lieu. C’est désormais chose faite. Day by day a inauguré, le 15 décembre, son premier Grand Marché Vrac. Ce point de vente d’environ 380 mètres carrés regroupe à la fois l’épicerie, produits historiquement vendus par Day by day, mais aussi des produits frais comme la boucherie, la crèmerie ou encore les fruits et légumes. Un espace de vie, actuellement inutilisé à cause de la Covid-19, a également été pensé pour organiser des ateliers et autres événements autour de la consommation responsable. “Cette unité est gérée par une société détenue pour les deux tiers par David Sene, notre franchisé déjà implanté à Rennes. Nous détenons, via une de nos filiales, le tiers restant, explique David Sutrat, co-fondateur de l’enseigne. Nous n’avons pas l’ambition d’exploiter les points de vente mais plutôt vocation de faciliter les choses. Ainsi, il est précisé contractuellement que le franchisé pourra reprendre, à terme, la totalité de l’entité.”

À LIRE AUSSI : Day by day : première ouverture en Belgique

Partenariats

Ainsi, le franchisé arbore la double casquette d’exploitant mais également d’animateur de ce grand marché. “Il exploite en effet toute la partie épicerie et s’occupe de la gestion des trois autres ‘kiosques’ qui sont tenus en concession par des producteurs locaux. Ces derniers reversent donc une partie de leur chiffre d’affaires à la société que nous tenons avec le franchisé. C’était l’idée de départ : pouvoir mettre à disposition des commerçants et producteurs locaux un espace de vente, du mobilier ou encore des chambres froides pour que nous puissions mettre en avant des produits frais et locaux”, explique David Sutrat. Pour cette première unité, le franchisé David Sene a noué des partenariats avec trois commerçants et producteurs de la région qui doivent respecter un cahier des charges précis. “L’engagement principal est de ne pas utiliser d’emballage jetable. C’est la charte à laquelle ils doivent avant tout adhérer”, insiste David Sutrat. Pour faciliter la vie du consommateur, le Grand Marché Vrac a adopté la logique du paiement unique. “Quand le client entre dans le point de vente, une carte RFID lui est confiée. À chaque achat auprès d’un commerçant, celle-ci est créditée du montant à payer à la caisse finale. Cela permet d’être dans une logique responsable en évitant de délivrer des tickets de caisse et de proposer un paiement unique à la fin du parcours d’achats”, détaille le co-fondateur de Day By Day.

Format WEB  (45)

Bon démarrage

Ouvert de le 15 décembre, à l’entrée de Rennes (35), ce premier Grand Marché Vrac affiche d’ores et déjà de belles performances. “Nous sommes au-dessus de nos prévisions en nombre de client par jour. En 5 jours, nous avons déjà généré 1 000 encaissements. C’est vraiment très positif”, assure le co-fondateur de l’enseigne. Le défi est tout de même de taille pour l’enseigne qui souhaite en effet séduire de plus en plus de consommateurs en périphérie. “C’est la raison d’être de ce concept. Notre mission est de promouvoir la consommation responsable partout, pour tous les consommateurs. Or, deux tiers de la population française vivent en dehors des centres-villes. Il fallait donc pouvoir proposer une solution attractive et économiquement pertinente avec un format global. Nous passons donc d’un magasin de flux à un magasin de destination et pour les premiers chiffres montrent que cela fonctionne”, insiste David Sutrat. Toutefois, pour installer un Grand Marché Vrac, il faut avoir les reins solides financièrement. Ainsi, pour cette première unité, l’investissement atteint 550 000 euros. Côté emplacement, Day by day privilégie des locaux avec parking, situés aux entrées de grandes villes, avec une zone résidentielle à proximité. “C’est l’emplacement que nous avons à Rennes. La zone de chalandise immédiate est de 15 000 habitants. Cela suffit. On commence déjà à remarquer une récurrence de visite, motivée par les produits frais. C’est très nouveau pour nous”, assure David Sutrat.

À LIRE AUSSI : La grande distribution en quête de proximité

Ambitions fortes

Malgré la crise sanitaire, l’enseigne affiche de belles performances. Si certains points de vente, notamment au cœur des grandes villes ont subit une baisse d’activité, le réseau constate une hausse de son chiffre d’affaires calquée sur les tendances du marché. “Cela ne sera pas une année record en matière de CA. Mais nous avons augmenté le nombre de nos magasins et malgré les tensions sur certaines unités, nous allons finir l’année avec une petite croissance de 10 %”, explique David Sutrat. Une évolution qui reste très éloignée de celle réalisée en 2019, rappelle toutefois le co-fondateur de l’enseigne. “Si le marché avait rencontré une croissance de 41 %, nous avions vu notre activité, chez Day by day, croître de 102 %.” Malgré ce ralentissement, l’enseigne affiche de fortes ambitions de développement sur l’ensemble de ses formats de magasins. “Nous avons eu la chance d’être un commerce essentiel et d’être sur un marché qui attire le consommateur. Nous sommes restés ouvert tout au long de la crise sanitaire. Bien sûr, il y a des contraintes et c’est moins facile qu’en temps normal. Mais cela ne freine pas nos ambitions”, affirme David Sutrat. En 2020, le réseau aura ouvert une quinzaine de magasins et compte rester sur la même tendance en 2021. Un second Grand Marché Vrac devrait par ailleurs voir le jour dans les Yvelines (78) au second semestre l’année prochaine. “Une bonne dizaine de franchisés ont aussi marqué leur intérêt pour ce format. Ils attendent de voir les performances sur les premiers mois d’exploitation de l’unité de Rennes pour se positionner définitivement. À terme, dès la fin 2021, nous souhaitons ouvrir chaque année cinq unités sous ce nouveau modèle”, annonce David Sutrat.

Format WEB  (44)

Et ce n’est pas les candidatures qui manqueront. L’enseigne affirme avoir connu une année record en matière de candidatures, avec 1 800 demandes spontanées reçues. “C’est colossal. Mais nous sommes toujours aussi sélectifs sur les profils. Ce n’est pas parce que nous avons beaucoup plus de candidatures que nous ouvrirons davantage de magasins. C’est important d’avoir les bonnes personnes pour que chaque projet soit viable et profitable”, précise David Sutrat. Pour rejoindre Day by day, peu importe votre parcours, ce qui comptera avant tout c’est votre motivation et vos convictions. “Il faut des profils qui ont les pieds sur terre mais qui ont une volonté sincère de transformer les habitudes de consommation. De la polyvalence et de la résilience sont également nécessaires. Savoir gérer ses stocks et sa trésorerie également”, développe David Sutrat. Avec la crise, l’enseigne est par ailleurs consciente que dans les mois à venir le nombre de candidatures risque encore d’augmenter. “Il y a de plus en plus de gens qui ont envie de contribuer à un nouveau projet et de se lancer. Et je crois que les Français adorent la franchise. Cela rassure le consommateur mais aussi l’entrepreneur. Puis le modèle a un bon niveau de résistance, on l’a vu pendant la crise”, affirme le co-fondateur de Day by day.

Le secteur du vrac et/ou du bio vous intéresse ? Avant de vous lancer en franchise, rendez-vous sur notre fiche thématique pour en savoir plus.

Camille Boulate

Camille Boulate


Sur le même thème