Actualités Manu

Emmanuel Macron instaure le couvre-feu dans plusieurs villes de France

, par Nicolas Monier

Le président français a décidé de mettre en place le couvre-feu en Île-de-France et dans huit autres métropoles. Conséquence directe, les restaurants fermeraient dès samedi à 21 heures durant une période minimum de quatre semaines.

Emmanuel Macron a posé le tableau d’emblée ce soir dans son interview accordée à TF1 et France 2 : “La situation est préoccupante. Il existe des formes de virus très sévères à tous les âges.” Le président l’a martelé. Il n’y a pas de lit de réanimation en réserve, ni de lits cachés. Des mesures s’imposent donc que le président Emmanuel Macron a détaillées. La plus forte d’entre elles : le couvre-feu. Ce dernier entrerait en vigueur dès samedi prochain. De 21 heures jusqu’à 6 heures du matin. Durant quatre à six semaines et jusqu’au 1er décembre. Cette mesure s’appliquera dans l’Île-de-France ainsi que dans huit autres métropoles : Grenoble, Lyon, Toulouse, Saint-Etienne, Montpellier, Marseille, Rouen et Lille. Puis en fonction, le gouvernement décidera de rouvrir progressivement ou pas. En fonction bien évidemment de l’évolution de la situation sanitaire.

À LIRE AUSSI : “On ne demande pas d’aide, juste de faire notre métier”

Première conséquence, les restaurants pourraient fermer leurs portes dès samedi à 21 heures. “Il y aura des conséquences économiques. Je pense que certains restaurants décideront de rester fermés. Le chômage partiel marchera à plein dans les secteurs concernés. Par ailleurs, nous avons décalé d’un an le remboursement du PGE contracté par les entreprises”, a expliqué Emmanuel Macron. Et le président d’ajouter : “Il y aura des concertations locales pour améliorer la réponse et nous mettrons alors en place des dispositifs supplémentaires pour aider les entreprises des secteurs concernés.”

À LIRE AUSSI : En alerte maximale, Paris laisse ses restaurants ouverts sous certaines conditions

Le secteur de la restauration subit une nouvelle fois de plein fouet le tour de vis gouvernemental. Le président français, conscient de cet état de fait, est revenu sur ses intentions : “Il faudra améliorer l’accompagnement économique. Et faire plus que ce que l’on a déjà fait !” Le président souhaite également que l’application StopCovid, rebaptisée Tous Anti-Covid, puisse aider les restaurants à tracer leurs clients pour éviter de multiplier les cas de contamination.

Article réalisé en collaboration avec Camille Boulate

Avatar

Nicolas Monier


Sur le même thème