Actualités Mondial

En quête de nouveaux franchisés, Mondial Tissus ouvre, à Paris, son centième magasin

, par Nicolas Monier

Si le digital représente désormais 10 % de son CA, l’enseigne joue à fond la carte du commerce unifié. Le Do it yourself”, en période de crise sanitaire, aura également permis à Mondial Tissus de conquérir de nouveaux clients.

Mondial Tissus prépare sa centième ouverture, le 24 mars prochain, rue du Commerce à Paris dans le 15e arrondissement. La première fois que l’enseigne s’implante en centre-ville, avec une surface plus petite que d’ordinaire, 320 m2 contre 500 à 800 m2 en périphérie urbaine. Ce sera un magasin développé en propre qui permettra aux dirigeants de décider de la suite à donner aux implantations en centre-ville dans d’autres grandes agglomérations. En attendant, l’enseigne, qui compte 85 succursales et 15 franchisés, compte accélérer son déploiement. L’enseigne a recensé aujourd’hui une soixantaine de villes potentielles.

“D’ici 2025, nous devrions avoir 50 nouveaux magasins en franchise nous permettant de mailler le territoire national notamment sur toute la partie ouest. D’origine lyonnaise, le groupe a plutôt évangélisé jusque-là son concept sur la façade est”, explique Sophie Lambin, directrice du développement chez Mondial Tissus.

A LIRE AUSSI : B&M, repreneur de Babou, poursuit son développement

Un apport personnel de 70 000 euros

Le développement en franchise permettra au groupe, qui fête ses quarante ans d’existence, d’accélérer ses implantations, également dans des zones où l’enseigne ne serait peut-être pas allée de prime abord. “Nous recherchons aujourd’hui des candidats qui ne sont pas nécessairement des couturiers mais plutôt des chefs d’entreprise. Homme comme femme et qui ont une véritable culture de l’entrepreneuriat. Nos clients sont des passionnés. Il faut en tenir compte dans le développement de l’activité”, note Sophie Lambin. Mondial Tissus a mis en place une formation de trois semaines à destination des franchisés. Pour les équipes du futur magasin, ces dernières partent quinze jours en formation dans un point de vente situé à proximité du magasin prochainement ouvert. L’enseigne demande au candidat un apport personnel de 70 000 euros. Puis, l’investissement se situe autour de 350 euros le mètre carré. Mondial Tissus recense aujourd’hui quelques 15 000 références en magasin. Un chiffre qui double grâce au Web. Le groupe ne fabrique pas ses tissus mais achète des dessins exclusifs qu’il fait produire.

15 000 clients formés en 2019

Si l’enseigne a enregistré sur 2020 un chiffre d’affaires de 140 millions d’euros, le digital représente désormais 10 % de son activité. Qui plus le Do it yourself”, en période de pandémie, semble avoir permis à l’enseigne de capter de nouveaux clients. Sur l’année écoulée, Mondial Tissus aura vendu sept fois plus de machines à coudre. “L’omnicanalité est au cœur de notre développement. Le web to store mais également le store to web lorsqu’une cliente en magasin ne trouve pas sa référence dans le point de vente. Pour notre futur établissement parisien, le digital aura également une grande place. Entre les carnets électroniques des vendeurs et les écrans facilitant la réalité virtuelle, tout sera fait pour permettre une plus grande différenciation”, conclut Sophie Lambin. En 2019, l’enseigne a formé 15 000 clients à la couture. En 2020, pandémie oblige, ces formations n’ont pas pu se tenir mais les ateliers de couture viennent aujourd’hui de rouvrir sous une forme différente mais dans le strict respect des gestes barrières.

A LIRE AUSSI : Mondial Tissus devient adhérent de la FFF

Avatar

Nicolas Monier


Plus d'informations sur ce réseau :


Sur le même thème