Actualités veganfranchise

Furahaa Express, une enseigne 100 % vegan et inclusive

, par Nathan Rayaume

Avec trois succursales dont deux à Paris et une à Strasbourg, l’enseigne souhaite désormais se lancer en franchise en pariant sur un modèle résolument ancré dans les nouvelles problématiques sociétales.

Après avoir parcouru les États-Unis, l’Asie ou encore l’Afrique, le fondateur Arthur Devillers décide de créer, en 2020, le concept Furahaa Express. Ce dernier, axé sur la restauration rapide, à emporter et commercialisé via des kiosques, mise sur de la nourriture exclusivement végan. Pour remplacer la viande, des mélanges de protéines de blé, de soja, de pois et de riz avec des huiles végétales comme le colza ou le tournesol, sont utilisés. À l’instar des vromages (fromage végétal), qui eux, sont composés d’huile de coco, d’amidon et d’arômes naturels, tout est fabriqué en Europe. De son côté, le bacon végétal est conçu en France par la marque “La Vie”. Créer une enseigne de restauration végan s’imposait vraiment comme une priorité pour le fondateur : Notre objectif est de faire en sorte que tout le monde puisse venir manger chez nous. Nos produits sont destinés à toutes les personnes, peu importe les religions, les traditions, les régimes alimentaires. Nous avons même dans notre carte un burger sans gluten. Nous ne voulons véritablement exclure personne, explique Arthur Devillers.

PLUS D’INFORMATIONS : Ouvrir une franchise dans le secteur de la restauration rapide

Un concept totalement inclusif

“N’exclure personne”, c’est donc la devise de l’enseigne. Dans le choix de la nourriture, mais pas que ! En effet, Furahaa emploie principalement des personnes en situation de handicap. Parmi les personnes atteintes de surdité, 34 % d’entre elles sont au chômage. L’objectif est donc de favoriser l’emploi des personnes malentendantes avec des perspectives d’évolution, comme la possibilité de devenir manager au sein d’un des restaurants de la marque ou bien d’ouvrir son propre établissement. “La possibilité de créer des équipes mixtes entre sourds et entendants permettrait également de créer un lien social entre tous. Aujourd’hui nous avons 10 salariés, 7 sourds et 3 entendants”, précise le fondateur, sourd lui-même depuis l’âge de deux ans, avant d’ajouter : 

Chez Furahaa, nous recrutons principalement des sourds mais nous ne sommes évidemment pas fermés aux autres handicaps. Nous n’avons aucune barrière simplement il faut relier les gens entre eux pour la communication. Chaque salarié entendant nous rejoignant doit nécessairement apprendre la langue des signes.”

À LIRE AUSSI :Les Burgers de Colette, un petit côté old school assumé

Le développement en franchise

Le groupe Furahaa commencera à se développer en franchise d’ici le mois de septembre prochain. Pour favoriser les futures implantations, les parkings de grandes surfaces et les gares sont particulièrement ciblés, permettant la mise en place de kiosques sous forme de conteneur d’environ 8 mètres carrés. Les lieux touristiques sont également prisés, comme par exemple les quais de Seine à Paris. En 2022, 7 franchises devraient ouvrir en Île-de-France. Pour rejoindre le réseau, le droit d’entrée a été fixé à 10 000 euros, ce à quoi s’ajoute une redevance de 5 %. Un apport minimum de 30 000 euros est également demandé par la tête de réseau. Chaque kiosque doit réaliser un chiffre d’affaires mensuel oscillant entre 50 000 à 60 000 euros. Pas de profil type recherché par le groupe qui vise aussi bien les gérants opérationnels que les investisseurs. Aujourd’hui, nous souhaitons nous implanter à l’international notamment à Londres ou encore Berlin. Nous avons également noué des contacts avec KBW Ventures, la société d’investissement du prince saoudien Khaled bin Alwaleed”, conclut Arthur Devillers.

Avatar

Nathan Rayaume
Journaliste


Sur le même thème