Actualités Mall

Gontran Thüring : “Nous nous orientons vers une réouverture avec prise de rendez-vous”

, par Nicolas Monier

Le Conseil national des centres commerciaux (CNCC) appelle de ses vœux une réouverture le 12 novembre prochain. Les mois de novembre et décembre comptant, en moyenne, double en termes de chiffre d’affaires.

Dans une lettre ouverte adressée au ministre de l’Economie, des Finances et de la relance, Bruno Le Maire, le Conseil national des centres commerciaux (CNCC) alerte sur les conséquences économiques et sociales d’un tel reconfinement qui met aujourd’hui en péril un quart du CA du commerce de détail et 525 000 emplois. Et la lettre ouverte d’insister sur une nécessaire réouverture des commerces “non essentiels” le 12 novembre.

“Un conseil de défense se tient la semaine prochaine. Il semblerait que nous nous orientons vers une réouverture avec prise de rendez-vous. C’est mieux que rien même si cela ne permettra pas de réaliser des chiffres d’affaires complets”, précise Gontran Thüring, délégué général du CNCC.

Et ce dernier de rappeler que, dans les centres commerciaux, les mois de novembre et décembre comptent double.

À LIRE AUSSI : Hausse de chiffre d’affaires pour les centres commerciaux Marques Avenue 

Dans l’hypothèse “dramatique” où les commerces ne pourraient rouvrir le 12 novembre, avec comme conséquence l’impossibilité de pratiquer le Black Friday, pendant les journées du 23 au 29 novembre, “le CNCC demande également à ce que des mesures justes et concrètes soient prises à l’égard des pure-player.” Notamment en interdisant l’événement commercial pour éviter une situation de distorsion concurrentielle inacceptable.  

Le CNCC souhaite que les pure-players puissent apporter une contribution solidaire au bénéfice des commerces fermés pendant la période de confinement. Et Gontran Thüring de rappeler qu’un tiers des magasins en centre commercial est occupé par des franchisés et indépendants. Le solde revenant aux succursales. “Nous sommes conscients que le gouvernement doit sans cesse faire des arbitrages entre le sanitaire et l’économique. Nous tenons juste à rappeler que les centres commerciaux sont aujourd’hui parfaitement en mesure de faire respecter les jauges et pratiquer un contrôle en double accès. À la fois dans le centre en lui même et enfin au sein du magasin”, remarque Gontran Thüring.

À LIRE AUSSI : Reprise : première semaine positive pour les centres commerciaux d’Eurocommercial

Avatar

Nicolas Monier


Sur le même thème