Actualités franchiseexpo-web-2016-638x361

Guy Gras, nouveau président de la FFF : “Maintenir Franchise Expo Paris est un geste fort !”

, par Nicolas Monier

Fraîchement élu à la présidence de la Fédération française de la franchise (FFF), Guy Gras, actuel directeur juridique du groupe Yves Rocher revient sur la situation actuelle alors que doit s’ouvrir, début octobre, porte de Versailles, le prochain Franchise Expo Paris.

Vous avez été élu dans une période particulière. Comment se traduira votre présidence ?

Je compte apporter toute mon expérience dans cette période si particulière. Ce nouveau contexte de crise impose donc des gestes forts de la part de la fédération. Je souhaite que ma présidence puisse peser en matière de lobbying auprès des différents pouvoirs publics. Nous avons ainsi souhaité, et c’est une décision du Conseil d’administration, modifier les statuts pour augmenter le nombre de sièges réservés aux franchisés qui passent ainsi de 3 à 5.

À LIRE AUSSI : Guy Gras remplace Michel Bourel à la tête de la FFF

Pourquoi avoir décidé de maintenir le salon alors que la plupart des événements sont aujourd’hui soit annulés soit repoussés ?

Nous avons décidé de maintenir le salon car c’est pour nous un positionnement clair. Nous en avons longuement discuté. Nous souhaitons que ce salon soit celui de la relance. Dans cette période de frilosité, je pense que c’est un geste fort. On le voit, plus que jamais, le commerce en franchise permet aux commerçants affiliés d’être plus performants. Maintenir ce salon, c’est aussi pour nous le moyen d’affirmer que la franchise est un modèle économique efficace et pérenne. Nous l’avons vu pendant le confinement. Les têtes de réseau ont été présentes pour négocier avec les bailleurs de fonds, aider les franchisés à négocier leur PGE, etc. Voilà toute la force d’un réseau commercial.

À LIRE AUSSI : Franchise Expo Paris 2020 : “Il n’y a pas de plan B”

N’avez-vous pas peur que ce salon soit un événement a minima ?

Non, je ne le crois pas. Je pense au contraire qu’il restera dans les annales comme le premier salon commercial qui a eu lieu pendant cette période si particulière. Et cela, in fine, quel que soit le nombre de visiteurs. Voilà le message. Nous pourrons compter, durant cette édition, sur la présence de 370 exposants représentant 90 secteurs d’activité. Alors s’il y a moins de visiteurs, ceux qui seront là seront certainement extrêmement motivés. Vous savez, la situation actuelle, va conduire les gens à revoir l’organisation de leur vie professionnelle. Beaucoup devront sans doute se reconvertir et s’orienter vers le commerce organisé.

À LIRE AUSSI : Covid-19 : Revenus en chute de plus de 70 % chez les franchisés

Ne craignez-vous pas, qu’en cas de demi-succès, les franchiseurs vous en tiennent rigueur ?

Vous savez, la décision de maintenir le salon a été prise par le Conseil d’administration qui compte tout de même 16 têtes de réseau. Plus globalement, je pense que nous devons apprendre à vivre avec la Covid-19 et ce encore pendant plusieurs mois. Nous devons nous adapter et être plus que jamais résilient face à cette crise.

GuyGras

Avatar

Nicolas Monier


Sur le même thème