Actualités hublotmarineofficieldelafranchise

Hublot vise 30 magasins en commission-affiliation à fin 2025

, par Valentine Puaux

La marque Hublot Mode Marine a de grandes ambitions pour continuer à mailler le territoire français. L’enseigne qui vend plus de 500 000 cirés par an, souhaite en effet réaffirmer son ADN de marque et s’éloigner quelque peu des côtes pour se rapprocher des centres-villes. Explications avec Rémy Escande, cofondateur et président.

Avant, nous étions dans la fabrication de maille et de bonnets. Et de fil en aiguille, parce que le marché du textile commençait à mal se porter, en 2004, avec de nombreuses usines de production qui commençaient à fermer sur toute la France, nous avons décidé de reprendre l’activité ailleurs. Nous avions un savoir-faire à faire valoir, il fallait nous relancer !“, se souvient Rémy Escande, cofondateur d’Hublot Mode Marine, et p-dg de SGP Productions, aux prémices de la création de l’enseigne en 2002. Depuis, Hublot rivalise avec d’autres marques de la mode marine dans l’Hexagone. Nous avons 400 modèles par collection et 2 collections par an, multiplié par le nombre de couleurs, précise Rémy Escande.

5 ouvertures annuelles

L’objectif désormais d’Hublot Mode Marine ? Nager dans une mer plus profonde afin de renforcer l’ADN de la marque, jusqu’à présent majoritairement représentée par 600 revendeurs en France (et 500 à l’étranger) ou des concepts stores (une dizaine), mais pas en magasin en propre. Nous visons les 30 magasins en commission-affiliation d’ici 2025. Mais ce sera certainement plus rapide que prévu. Nous pourrions avoir nos premiers affiliés d’ici 2023 autour d’un rythme de 5 ouvertures par an la première année. Puis, en ouvrir 8 par an pendant 4 ans et pouvoir ainsi en compter une trentaine“, ambitionne l’entrepreneur originaire du Tarn. Et dans un marché de niche, mieux vaut être original en matière de style et de coloris: “C’est simple, pour être leader, il faut être précurseur de styles, d’où le fait que nous ayons des cirés nacrés ou pailletés, par exemple“.

À LIRE AUSSI : D’inspiration maritime, Armor Lux joue à plein la carte durable et responsable

Le ciré à la mer comme à la ville

En se développant autour de ce modèle, l’enseigne qui fête ses 22 ans d’existence et qui enregistre 42% de son chiffre d’affaires grâce au ciré, espère aussi vendre ses marinières et ses vareuses pour toute la famille, au-delà des littoraux. Elle recense déjà 600 points de vente en bord de mer ou d’océan (région bordelaise, Bretagne, etc.).

“L’idée était de savoir si nous allions pouvoir vendre au-delà de notre secteur, la Bretagne, la côte Atlantique. Le but initial n’était pas  forcément de vendre en propre, mais plutôt de développer cette commission-affiliation. Nous savons que notre produit peut marcher partout en France, comme à Paris où les chiffres sont très bons et où nous avons 3 magasins, et bien au-delà en Europe. Mais nous devons aussi laisser l’exclusivité à un revendeur sur une ville. 5 à Saint-Malo, par exemple, cela fait beaucoup quand même !“, ajoute Rémy Escande.

Ce dernier songe déjà à mailler le réseau dans le Grand-Est. “Nous ouvrirons à Strasbourg en octobre 2022“. Il étudie déjà les candidatures de ses futurs affiliés.

Les marins d’eau douce candidatent

Nous savons qu’avec un tel panel de revendeurs, certains d’entre eux pourraient devenir affiliés. Mais en vendant désormais un stock qui nous est propre. Et en bénéficiant d’une commission de 42% “. Quelques critères toutefois pour intégrer le navire du capitaine : En dessous de 80 m2, il devient compliqué d’exprimer l’univers Hublot“. Aujourd’hui, l’enseigne recrute tous types de prospects et s’engage à rapidement les former aux côtés d’experts en merchandising.

“C’est à la demande, où que vous soyez. Nous ne ciblons pas de ville en particulier et nous n’avons pas de barrières. À Perros-Guirec (22), nous avions quelqu’un de spécialisé en informatique. Après un placement financier, il a pu rejoindre Hublot. Il suffit qu’il y ait une volonté du prospect à s’inscrire dans la durée, qu’il ait la substance financière nécessaire et le bon emplacement !“

Si les droits d’entrée de ces derniers sont fixés à 15 000 euros, avec une mise au concept de la marque établie à 350 euros du m2 (pour le mobilier), chacun sera libre d’aménager le point de vente et les produits (conçus en France mais fabriqués en Europe, Asie et Maghreb), comme il l’entend. Nous n’avons pas le droit d’imposer quoi que ce soit mais nous serons vigilants sur le merchandising. Les affiliés devront se tenir au cahier des charges car nous ne voulons pas dénaturer le concept Hublot. Qu’ils se rassurent, nous serons présents et nous les accompagnerons avec des formateurs“, précise Rémy Escande.

Si pour l’heure Rémy Escande maille progressivement le territoire, et toujours aux côtés des revendeurs, ce dernier conservera pour sa marque, son modèle de réussite actuel : capitaliser sur la force de ses 12 magasins outlet, ses 3 boutiques 1ère ligne et les ventes organisées au siège, à Hublot Factory. En mai 2022, ce sont près de 10 000 visiteurs que l’enseigne avait accueillis dans ses entrepôts occitans, à Labruguière (81).

Nos entrepôts sont ouverts 2 fois par an à la clientèle, pour leur présenter la collection d’été et la collection d’hiver. Cela représente 8% de notre chiffre d’affaires.“

Quant à la vente outlet, elle représente environ 35% du chiffres d’affaires. “À titre de comparaison, c’est 100% du chiffre d’affaires qui était réalisé par les revendeurs avant la crise sanitaire.

En 22 ans d’existence en tout cas, force est de constater qu’Hublot Mode Marine maintient les comptes à flot et reste dynamique dans le secteur du prêt-à-porter. Nous avons enregistré 6 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020, et avons dépassé les 10 millions d’euros en 2021. Nous cherchons à atteindre les 15 millions cette année“. Le modèle du centre-commercial, de l’outlet village de marque et de la vente à l’entrepôt fonctionne, il n’y a donc plus qu’à lever l’ancre!

À LIRE AUSSI : Franchise, licence de marque, affiliation : attention aux subtilités des différents contrats !

Avatar

Valentine Puaux


Sur le même thème