Actualités ixina-newformat

Ixina déploie un nouveau concept de magasin

, par Camille Boulate

L’enseigne spécialisée dans l’aménagement de cuisines sur-mesure vient de dévoiler son nouveau concept. Le premier magasin à avoir adopté ce nouveau modèle est situé au sud d’Orléans et est opérationnel depuis mi-octobre. Pour Ixina, l’objectif est simple : apporter plus de chaleur et de proximité aux clients. Visite guidée.

Se rajeunir et mieux accueillir les clients. Les objectifs d’Ixina sont clairs en adoptant un nouveau concept mais également une nouvelle identité visuelle. Avec cette démarche, l’enseigne, qui propose des cuisines sur-mesure, voulait rappeler son universalité et son accessibilité. “Nous souhaitions réaffirmer le positionnement de la marque qui est ouverte à tous les budgets. Notre panier moyen est situé autour de 6 000 euros pour une cuisine équipée et nous voulons mettre en avant que nous savons aussi nous adapter à des budgets moins élevés”, développe Élodie Coutand, fraîchement arrivée au poste de directrice générale. Le premier magasin à avoir adopté ce nouveau modèle se situe au sud d’Orléans. “Un second a ouvert à Saintes (17) et un troisième va bientôt être inauguré à Brest (29). Nous avons d’ores et déjà une quinzaine d’ouvertures prévues cette année, toutes se feront sous ce modèle”, annonce Élodie Coutand.

ixina-newformat

Accueil original

Ixina a dévoilé ce nouveau concept fin janvier, en accueillant la presse dans la point de vente d’Orléans. Avec ce relooking, Ixina mise sur la proximité et l’émotion pour améliorer l’expérience client. Ainsi, dès l’entrée du magasin, Ixina a pensé un nouvel espace, appelé la “cuisine mapée”. “C’est une cuisine neutre sur laquelle est projetée une boucle de communication qui véhicule différents messages mais surtout montre par projection différents éléments de produits et façades pour que les clients puissent voir ce que cela rend en taille réelle. L’idée était également de mettre en place un accueil original”, détaille Céline Gurruchaga, directrice architecture retail et travaux du groupe FBD, maison-mère d’Ixina. De part et d’autre de cet accueil central, ont été déployés six postes de vendeurs, leur permettant de recevoir les clients de manière intimiste. “Pour délimiter chacun de ces espaces dédiés aux devis, nous avons disposé des niches de décoration dans lesquelles nous exposons des idées d’aménagement (petit électroménager, assises, fauteuil, etc.) afin de d’inspirer les clients”, précise Élodie Coutand. Autant d’éléments que ces derniers peuvent acheter au moment de l’élaboration de leur cuisine.

Format WEB  (31)

Animation

Au cœur du magasin, l’enseigne met aussi en avant une zone où les matériaux sont exposés et dans laquelle les clients peuvent évoluer en effectuant leur propre association. “C’était important pour nous car cela permet au client de voir, de toucher et d’appréhender les matériaux et d’en jauger la qualité”, insiste Élodie Coutand. Ce nouveau modèle se veut ensuite plus classique, avec différentes cuisines exposées, retraçant tous les besoins et les budgets. “Nous avons également voulu valoriser ce que l’on appelle la Cuisine à vivre. C’est-à-dire un lieu qui est opérationnel (four et plaques de cuisson fonctionnels, point d’eau, etc.) dans le magasin et qui servira aux franchisés pour animer leur point de vente grâce à des ateliers culinaires par exemple”, ajoute Céline Gurruchaga.

Format WEB  (30)

Nouveau logo

En parallèle, Ixina a décidé de faire évoluer son identité visuelle en adoptant un nouveau logo. “Nous avions un vrai besoin de moderniser notre logo qui était vieillissant. Et même s’il était bien identifié par la clientèle, il devenait trop chargé alors que la tendance est à la simplification, analyse Céline Gurruchaga. Nous avons donc choisi de le simplifier et de faire un gros travail sur le X d’Ixina qui a été décliné sur les communications au sein du magasin.” L’enseigne, qui compte aujourd’hui 154 magasins en France, tous tenus en franchise, souhaite prioriser la rénovation des façades dans chacun de ses points de vente plutôt qu’un remodeling total. “Nous ne pouvons pas demander à un franchisé qui a ouvert en 2017 d’effectuer une rénovation complète. Notre priorité est donc d’harmoniser les façades dans les deux prochaines années. En 2020, il y aura déjà une grosse partie des magasins auront adopté la nouvelle enseigne, puisque nous avons une soixantaine de demandes de la part des franchisés”, assure Élodie Coutand. “Il y a une belle adhésion de la part des membres du réseau, ajoute Céline Gurruchaga. Nous avons aussi une trentaine de franchisés intéressés par une rénovation complète de leur point de vente.”

Camille Boulate

Camille Boulate


Sur le même thème