Actualités koker-638x361

Koker France à la recherche de 150 000 euros

, par Nicolas Monier

Après avoir ouvert une première boutique en franchise à Perpignan, en septembre dernier, la marque de prêt-porter espagnole recherche des investisseurs pour l’aider à s’implanter à Paris et se faire connaître.

Le master-franchisé de l’enseigne de prêt-porter espagnole Koker souhaite accélérer son développement en procédant à une prochaine levée de fonds. Si à ce jour, la marque a ouvert une boutique en franchise à Perpignan, la crise sanitaire a ralenti son développement. Pour rassurer de potentiels candidats, Luis Gonzalez Aviles, master-franchisé de la marque en France, recherche 150 000 euros. L’investissement devrait idéalement faciliter l’ouverture de deux boutiques en succursale dans la région parisienne. Le dirigeant espère boucler cette levée de fonds à la fin du mois de mars prochain.

“Avec la crise sanitaire, les candidats à la franchise, surtout dans le prêt-à-porter, font preuve d’une grande prudence. D’autant que les mois de décembre et janvier ont été très déceptifs dans le secteur. Ils attendent donc avant de se positionner”, explique Luis Gonzalez Aviles.

À LIRE AUSSI : IDKids accélère son développement en Italie

On l’aura compris, cette future levée de fonds devrait permettre à la marque de se faire connaitre à Paris et d’attirer par la suite de futurs franchisés. La somme allouée pour le marketing et communication pourrait représenter 15 %, le solde se ventilant entre l’ouverture des boutiques (65 %) et le recrutement de personnel (20 %). “Avec la fin du télétravail obligatoire, le secteur du textile devrait commencer à revivre. Avec l’ouverture de ces deux prochaines boutiques, nous souhaitons adresser le marché parisien et nous cherchons donc des emplacements idéalement en centre-ville et en centre commercial”, poursuit le master franchisé de la marque en France. L’objectif du développement de l’enseigne est d’ouvrir 5 nouveaux magasins de prêt-à-porter avec un chiffre d’affaires de 500 000 euros par point de vente.

À LIRE AUSSI : D’inspiration maritime, Armor Lux joue à plein la carte durable et responsable

Rappelons que l’enseigne Koker est présente dans 9 pays et compte plus de 60 boutiques. La marque espagnole Koker, dont la production se fait presque majoritairement en Europe, décline ses collections en petite quantité. “Nous parions sur la notion d’exclusivité en proposant seulement trois pièces par taille, couleur et boutique. Nous nous inscrivons définitivement dans une démarche anti-gaspillage et adaptée à toutes les morphologies de femmes”, nous expliquait Luis Gonzalez Aviles en septembre dernier. Il nous confiait à cette période la stratégie de la marque : “Si nous adressons le mass market, nous souhaitons adopter les codes du luxe avec nos boutiques conçues pour être très confortables et nos formations de personal shopper. Le fait de produire en Europe presque 100 % de nos collections permet aux franchisés de maîtriser leurs stocks sans faire d’avance de trésorerie. Il n’y a plus de collection saisonnière”

À LIRE AUSSI : Le jean mais pas que pour la marque méditerranéenne Deeluxe

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Sur le même thème