Actualités format-web-2019-10-14t120103.766-638x361

LDLC porté par ses activités BtoB

, par Nicolas Monier

Le groupe, dirigé par Olivier de la Clergerie, précise avoir anticipé son niveau de stock pour maintenir ses objectifs de croissance sur son exercice 2021-2022.

Avec un chiffre d’affaires de 333,5 millions d’euros sur le premier semestre de son exercice décalé 2021-2022, le distributeur spécialisé multimarques informatique et high-tech aura enregistré une croissance de 6,1 %. Mais sur les six premiers mois de son exercice, LDLC aura vu son activité BtoC reculer de 2,2 % pour s’établir à 236,1 millions d’euros.

“Le chiffre d’affaires des boutiques LDLC progresse de 21,8 % pour atteindre 42,6 millions d’euros, attestant une nouvelle fois de la complémentarité des canaux de distribution”, explique le groupe.

En revanche, LDLC voit son segment BtoB bondir de 20,5 % (91,6 millions d’euros). Parallèlement, le groupe poursuit le développement de son activité puériculture via son enseigne l’Armoire de Bébé qui, sur la période, aura réalisé un CA de 4 millions d’euros (+15,7 %). D’ailleurs, au 30 septembre 2021, LDLC comptait 5 boutiques de la marque.

À LIRE AUSSIRésultats en très forte hausse pour LDLC

Dans un contexte de pénurie sur les matières premières et au regard des difficultés d’approvisionnement, le groupe précise disposer, à date, d’un stock supérieur d’environ 25 % à celui de l’an dernier à la même période. Contexte qui ne devrait pas, selon les dirigeants, avoir d’impact sur les résultats financiers futurs.

PLUS D’INFORMATIONS : Ouvrir une franchise LDLC

Le groupe entend tirer pleinement parti de cette dynamique positive grâce à une gestion de ses approvisionnements adaptée au contexte actuel. Le groupe LDLC réitère ainsi sa confiance dans sa capacité à délivrer des résultats en progression pour l’exercice 2021-2022 avec un objectif de chiffre d’affaires entre 750 et 800 millions, et un excédent brut d’exploitation supérieur à 70 millions d’euros”, explique Olivier de la Clergerie, directeur général du Groupe LDLC. Face à la demande d’équipements portée par les nouveaux usages numériques ou l’innovation produits, l’enseigne LDLC se veut résolument confiante sur la bonne tenue du marché.

À LIRE AUSSI :  Hubside.store souhaite révolutionner le marché du multimédia

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Plus d'informations sur ce réseau :


Sur le même thème