Actualités promo-supermarche

Les Français se sentent contraints dans leurs dépenses quotidiennes

, par Marie Roques

Crise oblige, seule une infime minorité des Français estiment ne pas ressentir de tensions financières pour leurs achats quotidiens. Pourtant, ils ne manquent pas d’idées pour trouver des sources d’économie potentielles.

 

Selon un baromètre réalisé par Viavoice pour Points de vente, seuls 4 % des Français ne se sentent pas du tout contraints dans leurs dépenses.

 

Varier les sources d’économie

Une situation qui touche davantage les femmes. Seules 26 % d’entre elles ne se sentent pas en difficulté contre 36 % chez les hommes. Les seniors de 65 ans et plus s’en sortent le mieux. 43 % d’entre eux estiment ne pas être du tout contraints.
Pour payer moins cher, 48 % des Français se tournent vers le Bon Coin, 27 % vers Ma vie en couleurs ex-aequo avec Groupon. Leur stratégie est de varier les sources d’économie potentielles. Un constat encore plus prégnant chez les femmes et les 25-34 ans.
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce sont les CSP + qui utilisent le plus de solutions économiques comme les bons plans, les jeux gratuits ou encore les échantillons, selon Viavoice.

 

Programmes fidélité et codes promotionnels

D’une manière générale, 66 % des Français affirment avoir recours aux programmes et cartes de fidélité des magasins, 44 % réalisent un achat sur Internet uniquement si les frais de livraison sont offerts et 37 % font la chasse aux codes promotionnels et aux bons de réduction en ligne.
Enfin, 56 % d’entre eux jugent que les acteurs de la grande distribution prennent le mieux en compte leur préoccupation vis-à-vis de la baisse de leur pouvoir d’achat, contre 44 % pour les marchands du e-commerce.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour L'Officiel de la Franchise


Sur le même thème