Actualités supermarche

Les PME vecteur de croissance pour les distributeurs

, par Camille Boulate

La Fédération des entreprises et entrepreneurs de France (FEEF) est revenue, mardi 4 octobre, lors d’une conférence de presse, sur les avantages pour les distributeurs de collaborer avec des PME, notamment dans le cadre de la charte signée par les acteurs du secteur en début d’année.

Au sein des supermarchés et hypermarchés, les PME trouvent de plus en plus leur place et sont davantage plébiscitées par les consommateurs. C’est ce que révèle une étude de la Fédération des entreprises et entrepreneurs de France (Feef) réalisée avec Nielsen.

Des marques en croissance

Les PME sont dans le contexte actuel des marques vectrices de croissance pour les distributeurs. Leurs parts de marché ont ainsi augmenté de 0,8 point, alors que les grands groupes et les MDD voient les leurs baisser (respectivement -0,1 et -0,6 point). Par ailleurs, sur les 72 milliards d’euros de chiffre d’affaires, tous circuits de distribution confondus (hypermarchés, supermarchés, drive, proximité…), ces marques représentent 13,3 milliards d’euros. “Soit une évolution de 5,5 % depuis le début de l’année 2016”, selon Nielsen. Pour les enseignes, ajouter une référence issue d’une PME permet ainsi de booster leur chiffre d’affaires. “Dans 74 % des catégories étudiées, cela développe significativement les revenus du segment de marché auquel appartient le produit, souligne Sébastien Monard, directeur marketing de Nielsen. Pour 13 %, cela a un impact relativement neutre. À noter que depuis 2011, l’offre venant des PME dans les hyper et supermarchés a augmenté de 30 %.”

Se différencier de la concurrence

Miser sur les marques de PME permet également aux distributeurs d’accentuer la différenciation commerciale de leurs enseignes. “Les consommateurs sont de plus en plus en demande de produits locaux et responsables, c’est une grosse tendance”, assure Dominique Amirault, président de la Feef. “Les marques PME permettent d’élargir les profils de clientèle et de toucher des consommateurs différents et complémentaires des marques leader et MDD”, précise Sébastien Monard. C’est pour inciter les distributeurs à collaborer avec les PME que la Feef a signé une charte avec différentes enseignes. “La signature de cet accord vient prolonger et concrétiser une action engagée auprès des PME depuis de nombreuses années, précise Serge Papin, PDG de Système U. Il faut avoir en tête que contrairement aux grandes marques, pour une PME une enseigne comme la nôtre représente entre 20 % et 30 % de son chiffre d’affaires.”

Camille Boulate

Camille Boulate


Sur le même thème