Actualités Format WEB  (17)

L’Hachez-Vous souhaite doubler son réseau d’ici 2022

, par Camille Boulate

 

L’enseigne de loisirs, spécialisée dans le lancer de haches, a vu le jour en 2018 à Lyon. En trois ans, malgré la crise, L’Hachez-Vous a continué à faire croître son réseau et compte une dizaine d’unités. D’ici fin 2022, ce nombre devrait doubler.

Évoluant sur un marché du loisirs pour adulte en quête de renouveau, L’Hachez-vous mise sur un concept venu d’outre-Manche. Son créateur, Florent Rivoire, explique ainsi : “À la base nous sommes spécialisés dans la formation. En 2016, nous avons ouvert un escape game à Lyon et nous avons été séduits par le secteur du loisir. Nous cherchions un autre concept à exploiter et on a découvert le lancer de haches au Canada. Nous avons eu l’idée d’importer le concept en France.” Dès 2018, Florent Rivoire fait partie des pionniers à développer la pratique dans l’Hexagone et ouvre un premier point de vente à Lyon. “Le succès fut détonnant. La rentabilité a été rapide, notamment grâce au buzz médiatique qui a favorisé le taux de remplissage de notre unité dès le départ”, explique le fondateur de L’Hachez-Vous.

À LIRE AUSSI : Fury Room s’intertionalise

Centre-ville et périphérie

L’enseigne fait le choix rapidement de se développer en réseau via un contrat de partenariat associé à une licence de marque. “Nous n’avons qu’un seul centre en propre. Nous avons fait ce choix car au-delà de la rentabilité, la satisfaction client est primordiale. Et ne pas avoir de gérant sur place aurait fait perdre en qualité. Il était donc important d’avoir des chefs d’entreprise opérationnels. Même si nous ne fermons pas la porte aux profils investisseurs”, insiste Florent Rivoire. À date, l’enseigne affiche un maillage de 11 points de vente et devrait doubler ce chiffre d’ici fin 2022. *

“Nous souhaitons stabiliser le réseau à une vingtaine de centres avant de viser d’autres agglomérations, cette fois-ci plus petites”, explique le fondateur.

Pour l’instant, L’Hachez-Vous s’installe sur des zones de chalandise d’environ 160 000 habitants, avec une ville principale d’au moins 60 000 habitants. Idéalement, les emplacements premium de centre-ville de 100 à 150 mètres carrés sont recherchés. L’enseigne s’implante également en première périphérie des grandes agglomérations, dans des zones destinées au loisir. “Il faut vraiment avoir en tête, le lancer de haches est un loisir, pas un sport”, affirme Florent Rivoire. Si, à court terme, le réseau vise des grandes villes comme Lille, Toulouse, Montpellier, Nice ou encore Metz, il envisage de s’implanter sur des zones plus restreintes. “Ce n’est aujourd’hui pas la priorité. Quand nous aurons une trentaine de centres et qu’on sera implanté sur toutes les grosses agglomérations, on pourra entamer un développement sur des zones de chalandise plus petites. Mais il faudra clairement arriver les premiers”, estime Florent Rivoire.

 

À LIRE AUSSI : Réseau à la Une : Virtual Center veut devenir la référence sur le marché de la réalité virtuelle

Retour sur investissement

L’avantage du concept : proposer une rentabilité rapide pour un investissement modéré. Pour intégrer le réseau, les futurs licenciés devront prévoir un investissement de 40 000 euros, local compris. “Les droits d’entrée s’élèvent à 12 000 euros. Un centre réalise généralement 180 000 euros de chiffre d’affaires annuel avec un retour sur investissement très rapide, entre 3 et 6 mois”, explique le fondateur. Côté marché, malgré la crise, Florent Rivoire est confiant et constate que les clients sont au rendez-vous. “Les clients ont envie de se faire plaisir, de s’amuser et de sortir. Avec L’Hachez-vous, on est clairement dans l’air du temps. Les série Viking ou Game of Thrones donnent notamment sens. Ce qui est sympa c’est que l’on est sur un loisir que la majorité des personnes n’a jamais pratiqué et où tout le monde arrive à se faire plaisir”, insiste le fondateur.

Camille Boulate

Camille Boulate


Sur le même thème