Actualités Format WEB  (28)

Midas fait évoluer son concept et affiche ses ambitions de développement

, par Camille Boulate

L’enseigne spécialisée dans la réparation automobile a présenté sa nouvelle identité visuelle se voulant plus lumineuse et accueillante. Midas a également déployé de nouveaux services pour répondre aux attentes des consommateurs, notamment durant le confinement. Le réseau affiche par ailleurs de fortes ambitions de développement.

Dans un contexte de crise sanitaire et économique, Midas se réinvente et déploie son nouveau concept. Une évolution qui passe avant tout par un changement d’identité visuelle. “Nous avons fait évoluer nos façades et nous passons d’un marron presque noir anthracite à un blanc. Nous voulions être plus visibles, lumineux et accueillant. Sur la façade, nous avons ajouté une clé avec la baseline ‘laissez-nous vos clés, on s’occupe de tout’ pour bien mettre en avant notre approche servicielle, insiste Ludovic Dugabelle, directeur marketing de l’enseigne. Dans la même optique, nous avons totalement repensé nos accueils tant au niveau de la couleur que de l’agencement.” Ainsi, au sein de ce lieu charnière, l’enseigne a déployé un espace de co-working avec des tablettes et du wifi afin de permettre aux clients d’attendre dans un environnement adéquat. “Nous avons également supprimé toutes les affiches papier pour essentiellement miser sur de l’information numérique via des écrans, insiste Ludovic Dugabelle. Derrière l’accueil, de grandes palissades transparentes rendent visibles nos ateliers et apportent plus de lumière.”

Format WEB  (27)

Harmonisation du réseau d’ici 3 ans

À date, une vingtaine de points de vente ont déjà adopté les nouvelles couleurs de l’enseigne. Un tiers du réseau devrait également faire évoluer leur unité d’ici la fin de l’année prochaine. “Nous nous laissons deux ou trois ans pour harmoniser l’ensemble du réseau”, précise Ludovic Dugabelle. Outre un nouveau concept, l’enseigne déploie également de nouveaux services, notamment pour répondre aux demandes client qui ont émergé pendant le confinement. Depuis quelques semaines, Midas propose ainsi la possibilité de venir chercher le véhicule du client à son domicile pour le conduire à l’atelier. “Une prestation qui est gratuite dans un rayon de 10 kilomètres et qui permet d’apporter une solution dans un contexte particulier, de satisfaire nos clients et de leur offrir la sérénité de l’entretien de leur véhicule”, explique Bertrand Cormier, directeur général de Midas. Ce service vient compléter une première prestation qui avait été d’ailleurs mise en place lors du premier confinement en mars. “Nous avons déployé le dépannage sur place, au domicile des clients, notamment pour les prestations de changement de batterie. On s’est aperçu que les véhicules ayant peu roulé, les clients avaient des problèmes de batterie et des besoins spécifiques, détaille Bertrand Cormier. Ce sont deux services sur lesquels nous étions en réflexion avant la Covid-19 mais dont la mise en place a été accélérée avec la crise. Ils ont vocation à être pérennisés sur le long terme afin que cela soient de vraies solutions proposées par Midas pour faciliter la vie des clients.”

À LIRE AUSSI : Point S rachète les centres auto Happy Car

Une approche servicielle que l’enseigne compte par ailleurs accentuer, comme avec la mise en place de partenariats avec d’autres enseignes de la réparation automobile. “Depuis quelques mois, nous nous sommes rapprochés de Carglass ce qui nous permet de renforcer notre expertise. Peu de gens le savent, mais 17 % des véhicules en France roulent avec un impact sur le pare-brise qui n’est pas forcément visible. L’idée était de pouvoir diagnostiquer ces éventuels défauts et de proposer aux clients une prestation clé en main avec Carglass, explique ainsi Julien Gourand, directeur du réseau. Les premiers retours client sont très bons car nous proposons une offre de service globale qui facilite la vie des consommateurs. Dès 2021, nous souhaitons que 250 centres proposent ce service.”

Format WEB  (26)

Bonne dynamique

Grâce à cette diversité de services et sa nouvelle identité visuelle, Midas entend encore accentuer son réseau. L’enseigne admet être moins touchée que d’autres secteurs d’activité et avoir pu conserver une activité intense au moment du déconfinement. Selon les dirigeants de l’enseigne, les investissements digitaux effectués avant la crise ont grandement facilité les choses. “Nous avons lancé notre nouveau site en 2019. Celui-ci permettait d’effectuer un devis en ligne et de prendre rendez-vous. Depuis le déconfinement, nous constatons logiquement + 50 % de prise de rendez-vous en ligne et notre trafic a progressé de 15 %”, constate Ludovic Dugabelle. Malgré le contexte économique et sanitaire compliqué, l’enseigne a également pu maintenir un rythme d’ouverture élevé, avec 14 nouveaux centres ouverts avant la fin de l’exercice, clôturé fin septembre. L’année prochaine, Midas vise 25 nouvelles ouvertures avec un accent particulier mis sur l’Est, l’Ouest et le Centre de la France, où les opportunités sont nombreuses. “Nous sommes en confiance pour réaliser ces objectifs. Malgré le confinement, nous avons un volume de candidats qui continue d’augmenter et qui regardent par ailleurs la franchise d’un œil plus engageant, dans le sens que les réseaux ont fortement accompagné leurs partenaires pendant la crise”, souligne Julien Gourand. Pour étoffer son maillage territorial, l’enseigne mise aussi sur la conversion d’indépendants. “C’est une façon pour eux de dynamiser leurs ventes et de se renouveler tout en travaillant avec un acteur majeur de la franchise sur le secteur”, estime le directeur du réseau.

À LIRE AUSSI : Cyclable remporte la première édition du Big Concours

Enfin, Midas teste également de nouveaux formats, notamment un concept “City”, dont un premier pilote est actuellement en exploitation à Madrid en Espagne. “C’est un concept dédié au dépannage SAV des nouvelles mobilités tels que les vélos et les trottinettes électriques. Nous sommes en phase d’expérimentation depuis un an et il est encore trop tôt pour avoir du recul, même si les retours sont pour l’instant positifs”, insiste Ludovic Dugabelle. Enfin, Midas teste également des centres dédiés aux deux roues, intégrés à des unités existantes ou à proximité. “Pour le moment nous testons des configurations différentes et nous construisons la même chaîne d’entretien que pour les voitures. Nous avons également un enjeu important sur l’hybride qui progresse dans le parc automobile. Nous sommes en train de signer un partenariat en Île-de-France avec un acteur de l’autopartage, dont 100 % de la flotte est électrique. Dans ce cadre, nous formons actuellement nos équipes en région parisienne pour qu’elles soient efficaces et opérationnelles sur ce type de réparations et protocoles”, conclut Ludovic Dugabelle.

Le secteur de l’entretien automobile vous intéresse pour vous lancer en franchise ? Rendez-vous sur notre fiche thématique pour en découvrir davantage.

Camille Boulate

Camille Boulate


Plus d'informations sur ce réseau :

midas

MIDAS FRANCE

N°1 mondial de l’entretien et des services automobiles en franchise. 

  • Apport :
    60000
  • Implantation :
    364

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème