Actualités Mikit_officiel_de_la_franchise

Mikit en quête de nouveaux porteurs de projet

, par Nicolas Monier

À la faveur d’une nouvelle collection lancée au début du mois de septembre 2022, l’enseigne poursuit son maillage territorial en pariant sur l’attractivité de l’habitat neuf, et les gains énergétiques de ses maisons, face à l’ancien.

Avec la crise sanitaire, les Français ont redécouvert la nécessité de privilégier leur habitat. Dans ce contexte favorable, le constructeur français de maisons individuelles Mikit poursuit son maillage territorial. Avec plus d’une trentaine d’ouvertures en franchise durant l’année 2021, l’enseigne, a, depuis août 2022, finalisé la création de 25 nouvelles agences, soit désormais 140 unités. Le réseau vise, à terme, un parc total de 180 à 200 agences. “On le constate, la crise énergétique donne l’envie aux locataires de devenir propriétaire et de passer de l’ancien au neuf. Ce sont des habitations bien moins gourmandes en énergie, surtout en ce moment”, explique Damien Hereng, président de l’enseigne. Si les dirigeants constatent que les conditions d’accès au financement se sont durcies, la typographie des clients a légèrement évolué : ce sont toujours des familles avec enfants mais dont les revenus moyens sont plus élevés qu’il y a quelques années.

“En 2022, le marché des ventes a été plutôt correct même si en début d’année, les changements des normes de constructions, plus en adéquation avec les exigences de performance énergétique, ont un peu ralenti les projets”, poursuit Damien Hereng.

Alors que le groupe Geoxia, propriétaire des maisons Phénix, a été placé, à la fin du mois de juin 2022, en liquidation judiciaire, laissant, à l’époque, quelques 1 600 chantiers inachevés, les dirigeants de Mikit se veulent très rassurants : “Les garanties financières que nos proposons à nos clients pour leurs futures constructions ont toute leur confiance”, explique Damien Hereng.

À LIRE AUSSI : Au premier semestre 2022, les maisons boostent le marché immobilier

Le réseau recherche aujourd’hui des porteurs de projet, notamment dans l’Est et le Sud-Ouest de la France. Inutile d’être issu du secteur de la construction pour pouvoir rejoindre le réseau. Bien au contraire !  Il faut en moyenne compter un investissement global de 100 000 euros dont 37 000 euros de droits d’entrée et de formation. “Une bonne agence Mikit est capable de réaliser entre 30 et 40 ventes par an”, précise Damien Hereng. L’enseigne permet à ses acheteurs de réaliser tout ou partie de l’intérieur de leur future maison, sachant que Mikit assure forcément la construction de l’extérieur de l’habitation. “Aujourd’hui, 60 % de nos clients se chargent de la totalité des travaux intérieurs alors que 40 % font réaliser tout ou partie de ces derniers”, explique Damien Hereng.

Avec les années, l’enseigne permet dorénavant aux franchisés de se concentrer uniquement sur la partie commerciale de leur activité. “Nous les déchargeons de plus en plus, à leur demande, de toute la gestion technique qui suit la signature du contrat de vente d’une maison”, note le président de l’enseigne.

Si l’enseigne explique que le prix moyen d’une de ses maisons est de 110 000 euros, elle vient, en ce début de mois de septembre 2022, de présenter une nouvelle collection de 121 modèles revisités et 6 créés.

À LIRE AUSSI : Les enseignes face à l’inflation et la crise énergétique

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Plus d'informations sur ce réseau :

mikit

MIKIT

Mikit est un concept unique ! Nous sommes la 1ère entreprise française de construction de maisons individuelles en « prêt-à-finir ». Nous proposons une solution globale et accompagnons tous nos clients de bout en bout de leur projet pour accéder à la

  • Apport :
    15000
  • Implantation :
    130

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème