Actualités Mr.Bricolage-OFF

Mr.Bricolage finalise la cession de ses magasins intégrés

, par Camille Boulate

Le groupe Mr.Bricolage avait annoncé en décembre 2018 accélérer la cession de ses magasins intégrés. Un an plus tard, l’enseigne fait le point et confirme sa volonté d’atteindre 1 000 points de vente en 2028.

 

Enlisé dans des difficultés financières depuis l’échec de sa fusion avec Kingfisher (propriétaire de Castorama et Brico-Dépôt), Mr.Bricolage sort enfin la tête de l’eau. L’enseigne avait d’ailleurs annoncé, il y a un an, vouloir se séparer de la totalité de ses magasins intégrés. Au total, 65 unités étaient concernées. Ce lundi 30 décembre, Mr.Bricolage a détaillé l’avancée de ce plan de cession. Ainsi, conformément aux engagements annoncé par le groupe, 59 des 65 magasins ont été repris par les adhérents-entrepreneurs, représentant 1019 emplois.

 

“Pendant ces 12 mois, toutes les offres de reprise ont été soigneusement examinées pour privilégier celles qui permettaient d’assurer durablement la pérennité du magasin et de préserver l’emploi des collaborateurs. Les cessions ont été réalisées aux conditions financières estimées par le groupe à fin juin 2019”, détaille Mr.Bricolage.

 

6 magasins vont cesser leur activité

Pour les 6 magasins restants, aucune solution satisfaisante n’a été trouvée selon le groupe, que ce soit auprès d’adhérents-entrepreneurs du réseau ou de repreneurs externes. Ainsi, les unités d’Allone (60), de Brive-Mazaud (19), de La-Roche-sur-Yon (85), Lexy (54), Montereau (77) et d’Orléans (45) devraient probablement cesser leur activité. Le projet des cessations d’activité des filiales concernées porte sur la suppression de 170 postes et a été présenté aux instances représentatives du personnel et aux salariés ce lundi 30 décembre.

“Nous regrettons naturellement cette situation. Pour autant, nous nous devenons d’assurer la stabilité financière du groupe Mr.Bricolage pour assurer la pérennité d’un groupement d’adhérents-entrepreneurs qui compte au global plus de 10 000 collaborateurs. En cette période, nos efforts sont concentrés pour accompagner chacun des salariés concernés et nous restons bien entendu à l’écoute de nouvelles opportunités de reprise pour ces magasins”, souligne Christophe Mistou, directeur général de Mr.Bricolage.

 

Recentrage

L’avancement de ce plan de cessions entérine le recentrage du groupe Mr.Bricolage sur son activité de franchiseur. Un virage amorcé en novembre 2016 avec la présentation du plan Rebond. “Il permet de préparer la fin de l’exploitation des magasins intégrés dont les difficultés persistantes ont largement affecté la situation économique et financière du groupe, au détriment d’investissements pour moderniser l’enseigne et développer la compétitivité des réseaux d’adhérents et affiliés”, détaille l’enseigne. Par ailleurs, le réseau qui fêtera ses 40 ans en 2020, envisage de continuer à se développer et souhaite atteindre les 1 000 points de vente d’ici 2028. Mr.Bricolage compte aujourd’hui 782 points de vente dont 70 sont présents à l’international. Ce plan de modernisation semble porter ses fruits puisque, à fin novembre, le volume d’affaires du réseau adhérents et affiliés Mr.Bricolage affiche une hausse annuelle de 2,09 %, sur un marché en croissance de 1,82 %.

Camille Boulate

Camille Boulate


Plus d'informations sur ce réseau :

Mr Bricolage

MR BRICOLAGE

Faites le vous-même mais pas tout seul ! 

  • Apport :
    150000
  • Implantation :
    781

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème