Actualités Magasin de Gare de Lyon à Paris

Magasin de Gare de Lyon à Paris

Panier Des Sens veut accélérer sur le déploiement en franchise

, par Valentine Puaux

Forte de 5 boutiques en France, dont un flagship à Aix-en-Provence (13), l’enseigne de cosmétiques Panier Des Sens, créée en 2001, annonce faire évoluer sa stratégie de maillage territorial, en se lançant enfin en franchise. Une volonté freinée jusque-là par la pandémie. Explications avec Vincent Renard, directeur commercial de la marque.

D’abord présente chez ses revendeurs, puis au travers d’une boutique en propre à Aix-en-Provence depuis 2016, l’enseigne Panier Des Sens, créée par Jérôme Lambruschini dans le sud de la France, a petit à petit pris de l’ampleur sur le territoire. En effet, l’enseigne de cosmétiques naturels aux senteurs de lavande, géranium, amande et fleur d’oranger , dispose aujourd’hui de 4 boutiques parisiennes implantées dans les quartiers de Montmartre, Opéra, du Marais et au sein de la gare de Lyon. La marque entend aujourd’hui de se lancer en franchise pour davantage mailler le territoire. Il faut dire que si le développement était prévu depuis plusieurs mois déjà, la crise de la Covid-19 aura freiné les ambitions de la marque.

En 2021, nous avons enregistré +30 % de croissance. Sur cette année, nous prévoyons entre 10 et 12 % de hausse. C’est certain, la cosmétique naturelle fonctionne bien. D’autant que l’enseigne propose une gamme rechargeable fortement appréciée par notre clientèle. Ce grâce à un bar à vrac présent au sein du flagship d’Aix-en-Provence depuis 2016”, explique ainsi Vincent Renard, directeur commercial de Panier Des Sens.

Portée par un marché en plein essor et en phase avec les attentes de transparence et de naturalité des consommateurs, Panier Des Sens n’a qu’une ambition : éduquer les consommateurs à se tourner vers des produits cosmétiques plus durables, sourcés en France en démultipliant ses points de vente dans tout l’Hexagone. Mais au travers d’une stratégie de maillage territorial en deux temps. “Nous avons déjà identifié les principales villes de France, telles que Paris, Nice, Lyon, Lille, Bordeaux et Marseille pour y ouvrir des boutiques en propre. Nous aimerions ensuite développer nos franchises dans des villes de taille intermédiaire. L’idée étant d’accroître notre visibilité sachant que nous sommes déjà présents au sein de nombreux réseaux de distribution, comme les musées, la distribution sélective, ou chez certains vendeurs indépendants. En réalité, nous avions déjà le souhait de démarrer la franchise en 2020, mais la crise sanitaire a freiné ce projet”, poursuit Vincent Renard.

Ouvrir entre 3 et 4 franchises par an

 À LIRE AUSSI : Louis Herboristerie, grand gagnant du Passeport pour la Franchise

panierdessesnboutiqueofficieldelafranchise

La direction de l’enseigne vient d’ailleurs de signer avec ses premiers franchisés. “Cet été, nous avons conclu avec notre partenaire de Nancy (54) en vue d’une ouverture de point de vente début novembre. Nous sommes en discussions avec des futurs franchisés  pour les villes d’Avignon (84) et de L’Isle-sur-la-Sorgue (84) afin d’ouvrir entre février et mars 2023, détaille le directeur commercial de l’enseigne. À terme, le réseau devrait croître à raison de 3 ou 4 ouvertures par an.

Aujourd’hui, le contexte économique actuel fait qu’il faut être réaliste et ne surtout pas précipiter les ouvertures”, souligne Vincent Renard.

Des profils commerçants avant tout

Enfin, nul besoin d’être issu de la cosmétique ou de la parfumerie pour ouvrir son propre magasin Panier Des Sens. Il est nécessaire, en revanche, d’aimer le contact direct avec la clientèle pour garantir une expérience d’achat dans un univers où les consommateurs veulent se faire plaisir. “L’idéal, c’est d’être déjà commerçant ou d’avoir un profil de multi-franchisé”, précise Vincent Renard. Les futurs franchisés devront rapidement être capables d’identifier les profils des clients : “Retenez que ce qui fait la force de Panier des Sens, c’est sa clientèle très diversifiée. Les clients peuvent venir pour un rituel de soins avec une certaine récurrence. Ils peuvent également franchir nos portes pour un cadeau. Notre panier moyen avoisine les 35 euros. Attention, cette fourchette peut varier selon l’emplacement et la typologie des clients. C’est encore plus différent au sein du magasin de gare de Lyon, où la clientèle, pressée par le temps, aura plutôt tendance à effectuer un achat d’impulsion.

À LIRE AUSSI : L’Onglerie vise les 150 instituts d’ici 2025

Avant ouverture, chaque partenaire devra suivre une formation d’une dizaine de jours aux techniques de l’enseigne. Déjà pour se familiariser au concept et à la charte, mais aussi pour être mis au parfum des différentes gammes produites présentes en boutique. Soit 200 références visage, corps, cheveux, bougies et parfums. Et bientôt, d’ici 2023, des soins anti-âge. Et Vincent Renard de nous détailler le contenu de la formation: “La formation comprend trois jours au siège, 10 jours en boutique pour se former à la typologie des clients, aux logiciels de caisse et à la gestion des stocks. Enfin, les franchisés bénéficieront d’un accompagnement local deux jours avant, et deux jours après l’ouverture de son magasin”.

Carte blanche au franchisé

Par ailleurs, adhérer à l’enseigne Panier Des Sens permet non seulement de devenir son propre patron mais aussi de développer un business local à son image. “Les gérants de boutique franchisés animeront eux-mêmes leur propre zone de chalandise. Ils pourront soit nouer des partenariats avec des chambres d’hôtes, soit entamer des collaborations avec des commerçants voisins pour accroître leur notoriété. Ils auront aussi la possibilité de mettre en place des ateliers, ou encore des petit-déjeuner VIP pour événementialiser leur point de vente et créer du flux supplémentaire. In fine, tous les leviers sont bénéfiques au franchisé, dans la mesure où la tête de réseau valide ses projets avec lui”. Autre avantage à rejoindre Panier Des Sens, selon le directeur commercial de l’enseigne ? “Travailler dans un environnement qui n’est, ni un marché saturé, ni un marché de niche, mais au contraire, une industrie en croissance et avec des produits abordables dont les formules sont Made in France”. Comptez en tout cas entre 80 000 euros et 120 000 euros d’investissement pour un tel concept ainsi que 12 000 euros de droits d’entrée et 4 % de royalties pour rejoindre l’aventure. Et un local compris entre 40 m² et 50 m² pour exercer.

À LIRE AUSSI : Avril continue d’étendre sa franchise

Avatar

Valentine Puaux


Plus d'informations sur ce réseau :


Sur le même thème