Actualités Picto_Officiel_de_la_Franchise

Picto prend le train de la franchise

, par Nathan Rayaume

Présente à Paris depuis 2015, l’enseigne de sandwicherie Picto compte augmenter le nombre de ses restaurants. Elle espère ouvrir une dizaine de points de vente d’ici 2024.

Situé en majorité dans les gares et dans les quartiers de bureaux, Picto vise à redorer le blason du sandwich baguette. Oubliés les produits industriels, place aux produits du terroir français : tel est le message que veut faire passer l’enseigne. « Nous sommes présents dans les zones où le sandwich industriel est fréquent. Notre but, c’est de pousser la qualité vers le haut », annonce Guillaume de Murard, cofondateur de Picto. Pour cela, la boutique mise sur l’authenticité et la fraîcheur de ses produits. Afin de se démarquer, le réseau compose les sandwichs à la minute, tout en utilisant des produits du terroir et de saison, la carte variant au gré des moments de l’année. « Au menu, nous proposons 10 sandwichs dont 7 qui restent en permanence. Nous proposons également 2 nouvelles recettes par saison et une autre qui change chaque semaine. Cette dernière, souvent chaude, est cuisinée par le chef », précise Guillaume de MurardPour compléter son offre, le réseau compte développer une gamme de croque-monsieurs.

PLUS D’INFORMATIONS : Ouvrir une franchise dans le secteur des sandwicheries

La franchise comme moyen de développement

Fort de son concept et comptant déjà 6 restaurants en propre, Picto a décidé de s’ouvrir à la franchise pour accélérer son développement. La première franchise a été inaugurée en juin 2022. Une deuxième est prévue pour la fin d’année. Pour le moment située uniquement à Paris, l’enseigne espère ouvrir 3 nouvelles adresses en franchise dans la capitale et une autre à Toulouse courant 2023. D’ailleurs, cette dernière a été remportée lors d’un appel d’offres auprès de la gare de la ville rose.

Pour les futurs franchisés, une formation de 3 semaines est prévue, afin d’apprendre l’ensemble des facettes du métier. « La première semaine est consacrée à l’apprentissage en tant qu’équipier afin de bien préparer les sandwichs. Ensuite, est abordée la partie manager, avant d’aborder l’apprentissage des différents logiciels pour gérer le restaurant »,  indique Guillaume de Murard. Nous acceptons tout le monde, ils n’ont pas forcément besoin d’être du métier. Mais nous préférons les profils d’entrepreneurs qui adhèrent à nos valeurs comme la culture de la gastronomie française. »

Pour accéder au réseau, les droits d’entrées sont de 25 000 euros. La redevance quant à elle est de 5 %, complétée d’un 1 % sur le chiffre d’affaires pour la communication. Le chiffre d’affaires pourrait d’ailleurs s’élever à 400 000 euros après 2 ans d’activité. Au total, l’investissement global est de 150 000 euros pour une boutique se situant entre 30 et 60 m2 local compris.

Plus d’informations sur le site Internet de Picto

À LIRE AUSSI : Neoness passe dans le giron du groupe Keepcool

Avatar

Nathan Rayaume
Journaliste


Sur le même thème