Actualités Ouvrir une franchise Biocoop (Officiel de la Franchise)

Ouvrir une franchise Biocoop (Officiel de la Franchise)

Pour la première fois de son histoire, Biocoop voit son CA reculer

, par Nicolas Monier

L’enseigne spécialisée bio mise sur la relocalisation de certaines filières mais va ralentir le nombre de ses ouvertures de magasins en 2022.

Depuis mai 2021, le marché de la bio enregistre un ralentissement de croissance. L’enseigne Biocoop n’échappe pas à la règle avec un chiffre d’affaires affiché de 1,6 milliard d’euros en 2021 contre 1,613 milliard d’euros en 2020. “La tendance générale est hyper positive. La bio a doublé en presque cinq ans. Pourquoi est-ce que cela s’arrêterait d’un coup? Il faut se méfier ce que qui peut être monté en épingle par les acteurs de la distribution conventionnelle. Ces derniers nous expliquant qu’il faut arrêter la transition agricole”, explique Pierrick de Ronne, président de l’enseigne.

Même si ce dernier reconnaît que la consommation en général a reculé, le marché de la bio ne faisant pas exception. Si le pouvoir d’achat a reculé, justifiant la baisse d’activité du secteur, le dirigeant s’inquiète surtout de la perte de confiance des consommateurs dans le label bio. “On fait croire aux utilisateurs qu’ils peuvent acheter du bio moins cher. La grande distribution conventionnelle veut créer de la valeur bien plus sur la confiance des Français que sur le label en lui même”, renchérit Pierrick de Ronne. Face à la grande confusion régnant autour des labels, Biocoop, en partenariat avec la Scop Ethiquable vient de créer “Bio équitable en France”.

Nous souhaitons que l’État reconnaisse enfin un label de commerce équitable. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Le logo AB [pour agriculture biologique] doit évoluer et son cahier des charges ne peut plus seulement être limité aux seuls modes de production. C’est malheureux mais un label est siphonné dès qu’il peut rapporter de l’argent”, poursuit Pierrick de Ronne.

PLUS D’INFORMATIONS : Ouvrir une franchise Biocoop

Force est de constater que l’enseigne militante va ralentir le nombre d’ouverture de magasins en 2022 (767 au total au 1er mars 2022). Au programme, quelques 50 nouveaux points de vente devraient voir le jour contre 81 l’année écoulée. Il reste encore 30 % de Français situés à plus de 15 minutes, en voiture, d’un point de vente Biocoop. D’après les données 2020, l’enseigne pèse 0,9 % de la distribution en France mais 12 % du marché bio, 19 % du vrac et 20 % du commerce équitable.

“En 2023, 100 % de nos magasins devraient être devenus points de collecte pour la récupération des emballages”, explique Sylvain Ferry, directeur général de l’enseigne.

De même, l’enseigne œuvre aussi pour la relocalisation de certaines filières. En 2021, elle s’est attaquée à la moutarde, le sarrasin, les plantes aromatiques et les amandes. En moyenne, 15 % de son offre provient de producteurs locaux (moins de 150 km des magasins).  Parmi les chiffres mis en avant par Biocoop, 86 % de son offre est d’origine France, 25 % est issue du commerce équitable tandis que le vrac représente 34 % de ses références. “Aujourd’hui, 100 % de nos fournisseurs sont des TPE/PME/ETI [91 % de TPE-PME]. Nous n’avons aucune multinationale cotée comme partenaire. Nous travaillons dans un écosystème d’artisans aux antipodes des grandes acteurs de la distribution conventionnelle”, précise Pierrick de Ronne.

À LIRE AUSSI : Mamie Mesure parie sur une distribution engagée

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Plus d'informations sur ce réseau :

Image1

BIOCOOP S.A

Premier réseau coopératif de magasins bio et équitables en France, Biocoop rassemble aujourd’hui plus de 700 magasins autour d’un objectif commun : le développement de l’agriculture biologique dans un esprit d’équité et de coopération.

  • Apport :
    80000
  • Implantation :
    700

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème