Actualités shutterstock_712114126

Quand les instagrameurs aident les commerçants !

, par Mathilde Seifert

Face aux fermetures administratives imposées par l’État, les commerçants s’organisent. À l’ère des réseaux sociaux, Instagram fait office de facilitateur de business pour les entreprises impactées.

Depuis l’annonce, mercredi 28 octobre, d’un nouveau confinement, une vague de soutien s’est manifestée sur les réseaux. Marie Lopez, plus connue sous le nom d’EnjoyPhoenix, a commencé à partager via son compte Instagram et en “story” des noms et adresses de commerçants. Avec ses 5 millions d’abonnés, ses stories permettent d’apporter une visibilité aux commerçants. Simple partage de coordonnées ou informations sur des promotions pour écouler leur stock, cela crée une chaîne de solidarité entre commerçants et consommateurs.

Partage viral

Restaurants, boutiques, fleuristes, après son appel, la jeune femme a reçu plusieurs milliers de sollicitations. Ainsi, durant toute la deuxième édition de ce confinement, Marie Lopez compte partager les initiatives des commerçants locaux. “Je vais créer une story à la une pour mettre en avant les restaurants faisant de la vente à emporter,[ou plus largement] des gens ayant besoin de visibilité, qui ont besoin de continuer à vivre malgré tout ça”, explique Marie Lopez sur son compte Instagram. Ayant vocation à n’apparaître que pendant 24h, ces stories solidaires sont placées “en une” afin qu’elles soient plus facilement accessibles. Par ce biais, les utilisateurs du réseau social pourront retrouver les coordonnées et autres informations relatives aux commerces. EnjoyPhoenix appelle d’autres influenceurs à effectuer cette démarche pour sauver des emplois ou des entreprises. De Yogurt factory à Tours en passant par le fleuriste Happy de Strasbourg, plusieurs commerçants ont déjà pu bénéficier de ce coup de projecteur.

Faire face aux nouvelles restrictions

Youmakefashion, Pauline A. Jung, Caroowild, d’autres influenceurs ont eu cette même prise de conscience. Alix Grousset, totalisant plus de 38 000 abonnées, propose une variante, toujours en utilisant les fonctionnalités d’Instagram. Cette fois-ci, ce sont les “Reels”, de courtes vidéos inspirées de TikTok, qui servent de support d’expression. La jeune femme appelle les entreprises ayant besoin de visibilité à lui envoyer une vidéo en format vertical, allant de 30 secondes à 2 minutes. L’idée est de se présenter ainsi que son métier, en montrant si possible son activité. “Le format vidéo permet de mettre un visage sur un service et d’humaniser un peu tout ça”, détaille Alix Grousset. Une fois la vidéo réalisée, l’entrepreneur pourra l’envoyer à son adresse mail, grousset.alix@gmail.com, accompagné de preuves établissant la véracité de l’existence de l’entreprise. Certes, ces initiatives ne solutionnent pas tous les problèmes auxquels les commerçants font face avec ces nouvelles restrictions, en revanche elles montrent une solidarité certaine.

À LIRE AUSSI : Reconfinement : le gouvernement sort l’artillerie lourde pour aider les entreprises

Avatar

Mathilde Seifert


Sur le même thème