Actualités Tourne_&_Vis_Officiel_de_la_Franchise

Tourne & Vis, des prestations de petit bricolage en franchise

, par Nathan Rayaume

Créée en 2008, l’enseigne Tourne & Vis réalise des prestations de services aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises. Présent dans toute la France, le réseau espère compter plus de 60 franchises d’ici 5 ans.

Lancée à Paris (75) par Yves-Emmanuel Bodard et Gabriel De Lesquen, l’enseigne Tourne & Vis réalise du petit bricolage chez les particuliers et de la maintenance au sein des entreprises. Que ce soit de la petite électricité, de la plomberie ou de l’aménagement intérieur, le panel de services proposés se veut le plus large possible. L’idée a germé chez les cofondateurs après avoir rendu régulièrement des services de bricolage à leurs proches. “Quand nous avons commencé en 2008, ça n’existait pas. Il y avait peu de solution proposant ce type de services”, indique Yves-Emmanuel Bodard. En fonction de l’intervention, des forfaits à l’heure, à la demi-journée et à la journée ont été prévus par la tête de réseau. Après plusieurs années à oeuvrer dans la capitale, l’enseigne a décidé de se développer en se lançant en franchise. La première ouverture a eu lieu en 2019 à Bordeaux (33). L’objectif est de permettre de rendre accessible leurs services au plus grand nombre de personnes.

“Nous avons choisi la franchise pour, dans un premier temps, accompagner les porteurs de projet et favoriser notre déploiement mais également dans l’intérêt des clients afin de démocratiser l’accès au bricolage sur tout le territoire”, explique le cofondateur.

À LIRE AUSSI : Repar’stores poursuit son maillage hexagonal

Un profil de candidat bricoleur

Aujourd’hui, 18 Tourne & Vis existent en France, dont 17 franchises. D’ici la fin de l’année, deux nouvelles métropoles vont accueillir le réseau. À Brest (29) et Commercy (55). Les fondateurs de l’enseigne visent 15 nouvelles ouvertures en 2023 et espèrent atteindre entre 60 et 70 franchises d’ici 5 ans. Pour les futurs franchisés, l’investissement global est de 5 900 euros, dont 3 500 euros de droits d’entrée, un prix plutôt bas car aucun local spécifique n’est demandé. Le solde est composé de 1 400 euros pour le kit de démarrage et 1 000 euros pour la formation. La redevance est fixe et est à 300 euros par mois. Le réseau recherche uniquement des profils de candidat bricoleur et passionné.

“Concernant la formation, cela concerne uniquement la gestion d’entreprise. Sur toute la partie bricolage, les franchisés viennent avec leur bagage et leur expérience d’autant plus qu’ils sont amenés à aller sur le terrain”, précise Yves-Emmanuel Bodard.

Cette formation se déroule donc sur 3 jours, dont deux dédiés au fonctionnement de l’entreprise et une journée type organisée avec un franchisé déjà en place. Pour la première année, le chiffre d’affaires avoisine les 50 000 euros tandis pour la deuxième année, le rythme de croisière permet d’atteindre des revenus de 70 000 euros. Afin d’augmenter ces derniers, la tête de réseau joue le rôle d’apporteuse d’affaires en mettant en contact, si nécessaire, les franchisés avec des entreprises clientes à l’envergure nationale.

À LIRE AUSSI : Le marché du bricolage enfonce le clou !

Avatar

Nathan Rayaume
Journaliste


Sur le même thème