Actualités boutique-rue

Un été dans l’ombre pour le commerce spécialisé

, par Marie Roques

Selon la fédération Procos, l’activité du commerce spécialisé a reculé de 0,7 % en juillet, de 2,1 % en août et de 0,9 % sur les huit derniers mois. L’hygiène-beauté-santé, la culture et les loisirs ainsi que les services ont enregistré de bons résultats tout l’été.

 

Procos révèle dans son enquête mensuelle menée avec 50 enseignes sur leurs performances dans 50 pôles situés sur 15 agglomérations, que la période estivale n’a pas été au beau fixe pour le commerce spécialisé.

 

La périphérie résiste

Le secteur a fléchi de 0,7 % en juillet et de 1,3 % dans les centres-villes. La périphérie a mieux résisté aussi bien en centre commercial (-0,4 %) qu’en entrée de ville (-0,2 %). “Ces évolutions se réfèrent à un historique défavorable : le mois de juillet avait fini à -1,1 % en juillet 2014 avec un jour ouvrable de plus”, précise la fédération.

 

Des évolutions hétérogènes

Le repli a été plus prononcé en août, avec un recul de 2,1 %. Encore une fois les centres-villes ont plus souffert que la périphérie.
Les évolutions par secteurs d’activité apparaissent très hétérogènes. L’alimentaire spécialisé, l’équipement de la personne ainsi que la restauration rapide restent mal orientés durant tout l’été. En revanche l’hygiène-beauté-santé, la culture et les loisirs ainsi que les services progressent en juillet comme en août.

Marie Roques

Marie Roques
Rédactrice en Chef


Sur le même thème