Actualités Crédit : Agence W

Crédit : Agence W

Un nouveau départ pour Planet Sushi

, par Julie Falcoz

Nouveau concept, développement dédié à la franchise, changement d’identité… Le réseau Planet Sushi prend un nouveau départ en 2019.

Moins de six mois après son arrivée en tant que nouveau CEO de Planet Sushi, Alexandre Maizoué, ancien directeur général de La Pataterie, accompagné de son nouveau comité de direction, donne un coup d’accélérateur à l’enseigne. D’abord, un nouveau concept de point de vente avec un nouveau format, tourné vers le libre-service et la livraison. Basé sur l’iki, une notion d’esthétique japonaise évoquant la sophistication naturelle, avec beaucoup de bois clair et de gris dans l’esprit du béton ciré. Ce nouveau concept a déjà été présenté aux franchisés qui y ont tous, “plus ou moins”, adhéré. “Le modèle traditionnel de franchise, à la papa, est révolu”, souligne le CEO. Au programme également, une nouvelle carte à venir dans les prochaines semaines, une nouvelle identité visuelle plus moderne. Côté digital, qui représentait 50 % des commandes en 2018, sont prévues la refonte du site Internet en site marchand et une application “plus efficace” programmée pour mars prochain. Le prochain Salon de la franchise sera l’occasion, pour l’enseigne, de dévoiler ces nouveautés. 

Plus de franchisés

Le développement est clairement dédié à la franchise. Si l’année 2019 verra une dizaine d’ouvertures et de remodeling, l’objectif sera de 20 par an à partir de 2020, avec un potentiel désengagement des succursales par le biais de cession d’actifs. Le profil des franchisés recherchés par Planet Sushi ? “Des commerçants avant tout. Avoir une première expérience entrepreneuriale est un atout car le franchisé sera au contact de ses équipes et bien sur de la clientèle”. La tête de réseau va également s’agrandir : “Même si l’équipe est plutôt importante, elle sera staffée pour assurer ce développement. L’objectif est vraiment de remettre le franchisé au coeur du sujet”, assure Alexandre Maizoué. Le chiffre d’affaires à atteindre à l’horizon 2022 ? 100 millions d’euros. Il était de 63 millions en 2018.

Julie Falcoz
Journaliste


Plus d'informations sur ce réseau :


Sur le même thème