Actualités cosmoparis1

Vivarte poursuit sa réorganisation et se sépare de Cosmoparis

, par Fabien Soyez

Après s’être séparé de Pataugas, Naf Naf, André, puis Chevignon, le groupe Vivarte poursuit sa réorganisation, en cédant son enseigne de chaussures Cosmoparis à deux spécialistes de la mode et de la distribution, Stéphane Collaert et Thierry Le Guénic. Ils lui avaient déjà racheté Chevignon en mars dernier.

 

Depuis deux ans, Vivarte se réorganise de fonds en comble, avec l’idée de concentrer ses moyens sur ses enseignes les plus rentables, Caroll et La Halle. Après avoir cédé la marque de chaussures française Pataugas à Hopps Group en mai 2017, puis Naf Naf au chinois La Chapelle Fashion au printemps 2018, l’enseigne de chaussures et de maroquinerie André au français Spartoo, le groupe a mis en vente en novembre dernier Minelli, San Marina et Cosmoparis. Il a ensuite cédé en mars dernier sa filiale Chevignon à la société civile financière Royer, ainsi qu’à deux spécialistes de la mode et de la distribution, Stéphane Collaert et Thierry Le Guénic. (1)

Moins d’un an après la mise en vente de l’enseigne de chaussures, ce sont ces mêmes entrepreneurs, experts du secteur mode et retail, qui récupèrent désormais Cosmoparis, toujours dans la même dynamique de réorganisation du groupe d’habillement – qui demeure en difficultés financières malgré ces restructurations successives. En effet, comme le rappelle Le Figaro, le groupe de distribution a annoncé mi-juillet  qu’il allait « passer aux mains de ses créanciers, faute de pouvoir honorer son échéance de remboursement d’octobre ».

 

Un « recentrage » des activités et des moyens de Vivarte

« Vivarte poursuit le recentrage de ses activités et de ses moyens humains et financiers sur ses enseignes La Halle, Caroll et Minelli », indique juste Patrick Puy, président de Vivarte, dans un communiqué.

« Forts d’un robuste projet industriel pour la marque, Stéphane Collaert et Thierry Le Guénic, sauront consacrer les investissements nécessaires à l’accélération et l’amplification de la dynamique de croissance de Cosmoparis. L’international, notamment l’Europe et le Moyen-Orient, constituera l’un des principaux leviers de développement », ajoute Vivarte.

Cosmoparis, qui compte 100 collaborateurs, a conclu l’année 2018 avec un chiffre d’affaires de 18,6 millions d’euros. Chaque saison, l’enseigne citadine propose plus de 300 références qui sont distribuées via un réseau de 75 points de vente en Europe (Suisse, Allemagne et Luxembourg) dont 67 en France, via 17 magasins en propre, 50 corners de grands magasins, et un e-shop.

En 2016, lors de l’arrivée de Patrick Puy, décrit par Les Echos comme un « pro du redressement » et des « thérapies de choc », le groupe Vivarte était composé de quatorze enseignes. Aujourd’hui, il ne compte plus que quatre marques : La Halle, Caroll, Minelli et San Marina – qui reste dans l’attente d’un potentiel acquéreur.

 

(1) Thierry Le Guénic, CEO de Chevignon depuis mars, vient du monde de la haute couture : il a dirigé la Maison Vanessa Bruno de 2014 à 2017, et la Maison Francesco Smalto de 2008 à 2014. Stéphane Collaert a été le directeur international de Pataugas (ex-enseigne de Vivarte) de 2017 à 2018, ainsi que le CEO des maroquiniers Texier et Lamarthe, entre 2014 et 2017.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires