Actualités Outlook-Une image2

Yiango recrute ses premiers franchisés

, par Fabien Soyez

Nouvel acteur en franchise dans le secteur du bien-être et de la perte de poids, Yiango a lancé son réseau cet été et vise 10 ouvertures en 2020.

 

Créée début 2019, Yiangio est une start-up santé qui entend proposer une “approche globale du coaching perte de poids et bien-être”. L’enseigne, ouverte à la franchise depuis cet été, proposera à partir de janvier 2020 un coaching personnalisé au sein de ses futures “Yiango Stores”.

Dans ces espaces d’une surface de 70 à 90 m², situés en zone urbaine ou péri urbaine (à partir de 20 000 habitants), des “préparateurs bien-être” proposeront des ateliers (autour du yoga, de la réflexologie ou encore de la cuisine saine), apporteront des conseils en aromathérapie et réaliseront des entretiens individuels, et une boutique permettra aux clients engagés dans un “programme” d’acheter des compléments alimentaires et des huiles essentielles bio. Un format “corner” en pharmacie sera destiné aux zones rurales, le coaching étant réalisé par des pharmaciens ou des préparateurs directement dans les officines.

 

10 franchisés recherchés en 2020

Conçue par une équipe expérimentée qui totalise plus d’une quinzaine d’années d’expérience dans l’accompagnement de personnes en surpoids (professionnels de santé, pharmaciens, diététiciennes nutritionnistes, ergonomes), cette nouvelle méthode de coaching est “structurée autour des 3 forces de l’équilibre de l’individu” : l’activité physique, les habitudes du quotidien et l’alimentation.

“Notre expertise nous a permis d’observer les lacunes d’un coaching tout-diététique, uniquement basé sur l’alimentation, ce qui s’avère insuffisant pour corriger durablement le surpoids. En effet, celui-ci est impacté par l’environnement de vie de l’individu : mauvaises habitudes, sédentarité, exposition au stress, rythme de vie accéléré, etc. D’où notre volonté de proposer une approche holistique autour du bien-être”, explique Olivier Roques, fondateur de Yiango, à l’origine également de la “franchise diététique” Naturhouse.

Outlook-Une image

La jeune franchise a ouvert 3 “corners” en pharmacie dans la périphérie de Toulouse en septembre dernier, et en ouvrira 3 autres en décembre. En janvier 2020, elle lancera son premier Yiango Store, à Albi. Mais d’ores et déjà, son objectif est de “mailler le territoire”, en ouvrant 10 espaces en 2020. Elle recrute ainsi des franchisés aux profils variés : cadres en reconversion, coach sportifs, professionnels du secteur paramédical, ou encore diététiciennes.

“Nous recherchons des candidats qui savent avant tout faire preuve de responsabilité, de respect de l’individu et de l’environnement, de dynamisme, d’empathie et de motivation”, indique Olivier Roques. “Étant donné que trois missions doivent être menées dans l’espace YiangoStore, le franchisé doit travailler avec un collaborateur, ou un associé. Ensemble ils se partagent ces missions selon leurs affinités et leur expertise”, ajoute-t-il.

 

Un secteur “en pleine croissance“ pour une “expertise unique”

L’investissement global nécessaire pour ouvrir un Yiango Store s’élève à 50 000 euros, pour un apport personnel de 15 000 euros. Le franchisé disposant en outre d’une exclusivité de 5 ans sur sa zone géographique, avec un chiffre d’affaires potentiel de 180 000 euros au bout de deux ans d’activité.

Les franchisés seront formés à la “méthode de coaching Yiango”, par le biais des sessions de formation en e-learning (20 modules de 30 minutes). Une formation de 5 jours en aromathérapie et en animation d’ateliers est également prévue.

Selon Olivier Roques, le secteur d’activité sur lequel se positionne Yiango (les compléments alimentaires, les huiles essentielles et le coaching) est “en pleine croissance”. Ainsi, explique-t-il, “le marché de la perte de poids en France est estimé à près de 5 milliards d’euros, et celui des compléments alimentaires minceur se situe autour de 360 millions d’euros. En outre, aucun acteur n’offre à ce jour de coaching associé au bien-être en général. Notre potentiel de part de marché s’en trouve donc décuplé, car nous apporteront une expertise unique”.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires