Actualités commerce

Le climat des affaires se dégrade

, par Nicolas Monier

Les chefs d’entreprise accusent le coup. Le dernier baromètre de l’Insee met en perspective un climat très anxiogène. Ce début d’année apparaît nettement défavorable pour les dirigeants.

 

Le solde d’opinion, totalement défavorable pour les chefs d’entreprise dans le domaine des affaires et du commerce de détail, est en chute libre. Les derniers chiffres de l’Insee révèle une baisse de près de 19 % en janvier (vs décembre 2019) sur les perspectives générales d’activité. Ventes prévues et intentions de commandes affichent des soldes d’opinion respectivement en baisse de 9 et 4 %.

Déficit de sérénité

Sur le commerce de détail, le climat des affaires accuse également le coup. En janvier, les chefs d’entreprise demeurent très méfiants. L’indicateur perd 12 points en l’espace d’un mois tandis que celui sur les ventes prévues affiche un net repli de près de 11 points. Sans surprise, le climat actuel français n’inspire pas la sérénité. Le mouvement social, qui a paralysé la France depuis le 5 décembre dernier, reste une épée de Damoclès au-dessus de la tête des dirigeants.

Avatar

Nicolas Monier


Sur le même thème