Actualités Middle,Age,Man,Buying,Food,In,Grocery,Store,,Wearing,Medical

Le commerce associé en mode résilient sur 2020

, par Nicolas Monier

Certains secteurs ont même enregistré des progressions notables parmi lesquels l’alimentaire ou encore l’aménagement de la maison.

L’observatoire annuel de la Fédération du commerce coopératif et associé (FCA) a dévoilé récemment ses chiffres pour 2020. Chiffres qui ont de quoi rassurer dans un contexte économique plutôt sinistré. De quoi également encourager d’éventuels porteurs de projets désireux de se lancer dans cette forme de commerce en réseau. Avec un taux de croissance en augmentation de 2 % pour un chiffre d’affaires de 156 milliards d’euros, le commerce coopératif et associé semble avoir fait preuve d’une étonnante résilience en 2020.

Bien évidemment, certains secteurs ont relativement souffert et ont accusé des replis significatifs. C’est le cas de la parfumerie (-7,5 %), de l’optique (- 8 %), de l’entretien et réparation de véhicules (- 7 %) et bien évidemment du secteur de l’hôtellerie et du voyage (- 67 %).

A LIRE AUSSI : à Pâques, le marché du chocolat semble avoir retrouvé des couleurs

En revanche, d’autres pans d’activités ont fait mieux que résister et on même enregistré des progressions notables. Ainsi, peut-on citer le marché des fournitures de bureau/papeterie (+ 7 %), la pharmacie/parapharmacie (+ 2 %), la distribution alimentaire (hors carburant) (+ 2 %). L’un des grands gagnants restant incontestablement le secteur de l’aménagement de la maison, de la construction (bricolage/jardinage) avec une augmentation significative (+ 15 %).

Le top 3 des chiffres d’affaires par secteur sont donc ceux de l’alimentaire (109,7 milliards d’euros), la pharmacie/parapharmacie (14,8 milliards d’euros) et enfin l’aménagement de la maison (bricolage, jardinage, électroménager…) avec 12 milliards d’euros.

A LIRE AUSSI : les glaces font toujours fondre les Français

Avec au total 50 037 points de vente en 2020 (vs 50 545 en 2019), le commerce coopératif et associé a vu le nombre moyen de points de vente par enseigne augmenter de 0,8 % (263 magasins en moyenne par enseigne).

“ 92 % des associés possèdent un seul point de vente, 5 % possèdent de 2 à 3 points de vente, 3 % possèdent entre 4 et 15 points de vente”, indique le CCA.

Et ce dernier d’estimer à 700 points de vente supplémentaires l’ouverture de nouveaux magasins durant l’année 2021.  Majoritairement en centre-ville car ces emplacements ont relativement bien su résister à la crise.

A LIRE AUSSI : le bricolage aura surperformé en 2020

 

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Sur le même thème