Actualités monceaufleurs

Monceau Fleurs s’implante en Suisse

, par Celine Black

Monceau Fleurs renoue avec son expansion à l’international, avec l’ouverture le 1er septembre d’un nouveau magasin à Bâle, 3ème ville de Suisse, sous l’implusion de Gérard HAZOUT, multi franchisé d’EMOVA Group.

C’est en 2005 que Gérard HAZOUT découvre l’univers de la fleur. Avec son épouse, ils gèrent alors plusieurs magasins dans le prêt-à-porter, mais Gérard souhaite se diversifier et tombe littéralement amoureux de l’univers floral. Dès 2006, il crée son 1er point de vente Monceau Fleurs à Saint Louis (68) puis, en 2013, il a l’opportunité de reprendre un second magasin situé à Sélestat (67). En 2015, conquis par Happy, il ouvre un 3ème magasin sous cette enseigne. Mais Gérard ne veut pas en rester là, convaincu par le potentiel du marché de cette zone atypique, située aux confins de la France, de la Suisse et de l’Allemagne.
La création de ce nouveau point de vente Monceau Fleurs à Bâle est l’aboutissement de plusieurs mois de recherches pour trouver le local idéal et surtout adapter l’offre Monceau Fleurs aux habitudes locales.

Fruit d’une étroite collaboration entre Gérard HAZOUT et le service Développement France & International d’EMOVA Group, sous la direction de Rodolphe BERTHONNEAU : « nous n’avions pas ouvert de nouveau pays depuis 7 ans. Pour nos équipes, c’est une grande satisfaction de relancer notre développement hors de nos frontières. La clientèle Suisse est très consommatrice de fleurs et l’offre a besoin d’y être structurée car, surtout sur Bâle, il y a essentiellement 2 marchés, celui des fleuristes indépendants dont les fleurs sont très chères et les circuits où le bas prix est privilégié, souvent au détriment de la qualité. L’offre Monceau Fleurs, dont la philosophie est restée intacte : liberté, fraîcheur et profusion, devrait trouver sa place sur ce nouveau créneau ».

Gérard HAZOUT, un néophyte passionné des fleurs

J’ai découvert l’univers de la fleur il y a un peu plus de 10 ans et mon amour pour ce produit est venu au fil du temps. J’avoue que je ne suis pas professionnel mais commerçant avant tout et je laisse le soin à mes fleuristes de confectionner les bouquets, ce qu’elles font très bien. C’est un métier dur mais qui nous apporte tellement de récompenses ! ».

Les Bâlois vont découvrir le concept architectural Monceau Fleurs nouvelle génération, « l’élégance à la française », déployé sur une surface de vente de 98 m². Ils ne manqueront pas d’être agréablement étonnés par tous les services proposés par l’enseigne qui vont assurément changer leur vision de l’achat des fleurs. Pour l’ouverture de ce magasin, Gérard HAZOUT a recruté 3 fleuristes confirmées, portant son équipe à 17 fleuristes.

Avatar

Celine Black


Plus d'informations sur ce réseau :

monceaufleurs

MONCEAU FLEURS

Marché Floral depuis 1965. Leader du marché de la vente de fleurs et plantes en libre service. 

  • Apport :
    70000
  • Implantation :
    187

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires