Actualités socooc

SoCoo’c ouvre le 7 décembre à Cahors

, par Celine Black

Après 28 ans de carrière au sein du groupe Fournier, au siège social à Thônes, puis à Avignon et en Corse, Nathalie, 48 ans, ouvre avec son conjoint, son premier magasin SoCoo’c à Cahors. Déjà à la tête d’un magasin du groupe depuis 2015, elle nous explique comment est née son envie d’ouvrir son premier magasin SoCoo’c.

Comment a démarré l’aventure SoCoo’c ?

Après un BTS secrétariat de direction trilingue, je suis très vite entrée dans le groupe Fournier. Petit à petit, j’ai évolué et j’ai été tellement séduite par le groupe et l’univers bouillonnant des cuisines que je n’en suis jamais repartie ! En 2015, j’ai
finalement ouvert une franchise Mobalpa à Cahors. Je n’y aurais jamais pensé et, pourtant, aujourd’hui, je suis très épanouie dans mon métier. Alors, il y a quelques mois, quand on m’a proposé d’ouvrir un magasin SoCoo’c, je n’ai pas hésité… J’ai foncé !

Qu’est-ce qui vous a séduit dans cette enseigne ?

Sa jeunesse, son dynamisme et sa modernité. C’est vraiment une enseigne dans l’air du temps avec un concept porteur et des équipes proactives. J’étais encore dans les usines Fournier quand la marque est née et j’ai tout de suite adhéré au concept. Donc, quand l’occasion s’est présentée, c’était comme une évidence. J’ai vraiment hâte de présenter le concept SoCoo’c à nos clients.

Quel avenir imaginez-vous avec SoCoo’c ?

C’est mon second magasin donc je ne veux pas me précipiter… 😉 Je vais d’abord me concentrer sur cette nouvelle aventure et me donner les moyens de faire décoller l’enseigne à Cahors. D’ici 18 mois à 24 mois, j’espère ainsi être
leader sur la ville. Ensuite… l’avenir nous le dira ! S’il y a 10 ans on m’avait dit que j’aurais mon propre magasin, je n’y aurais jamais cru, donc je me méfie des pronostics !

Avatar

Celine Black


Plus d'informations sur ce réseau :

SOCOO'C

SOCOO’C

Concoctons ensemble votre réussite  ! 

  • Apport :
    60000
  • Implantation :
    157

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires