Actualités ©L’Escale Royale

©L’Escale Royale

L’Escale Royale, concept de house-boats, se lance en franchise 

, par Nathan Rayaume

Le principe de L’Escale Royale ? Des chambres haut de gamme et écologiques au bord de l’eau. L’enseigne s’ouvre à la franchise, mais souhaite garder la main sur la majorité du réseau.

C’est suite à une nuit à bord d’une péniche que les deux frères Augustin et Jean-Chrysostome Dumont imaginent L’Escale Royale. Ils lancent officiellement le projet en mars 2020 après plus d’un an de réflexion et de recherche et développement. Pour conquérir le milieu et exploiter au maximum le potentiel de leur enseigne, les deux frères ont directement pensé à la franchise. « Nous avons d’abord voulu nous structurer, nous entourer des meilleurs, puis nous nous sommes intéressés à la franchise », confirment les cofondateurs des house-boats. Ainsi, L’Escale Royale est déjà présente, avec sept succursales, sur la Côte d’Azur à Fréjus mais aussi à Toulon et en région parisienne, notamment à Port-Ilon dans les Yvelines (78). L’enseigne espère atteindre 450 succursales d’ici quatre ans. Concernant la franchise, aucun nombre n’est attendu. « Nous avons un gros comité de sélection. Nous recherchons des personnes ayant les mêmes valeurs que nous, c’est-à-dire, des valeurs familiales et de travail. Nous avons reçu près de 45 dossiers complets et nous n’en avons retenus que 10 %. Nous voulons rester majoritaires dans la tête de réseau », déclare Augustin Dumont.

PLUS D’INFORMATIONS : Ouvrir une franchise dans le secteur de l’immobilier de tourisme

Du haut de gamme dans l’eau

Dans les house-boats de L’Escale Royale, on retrouve une cuisine équipée, une grande chambre et une terrasse orientée vers le coucher de soleil. Le concept est décliné en plusieurs modèles, certains avec rooftop, sauna, balnéo, trampoline sur l’eau… « Nous avons reçu l’homologation bateau de plaisance et celle de la suite flottante 5 étoiles, précise les deux frères. Le franchisé peut soit choisir son propre emplacement soit opter pour un lieu que nous lui proposerons. Par exemple, un gestionnaire de golf peut varier ses activités avec un house-boat. Nous travaillons avec une équipe architecturale qui peut permettre aux franchisés de moduler leur bien. Nous allions également le haut de gamme avec l’écologie car nous voulons préserver la nature. Nous privilégions donc des bâtiment durables et écoenvironnementaux. »

À LIRE AUSSI : La cité phocéenne, encore timide sur la franchise

Un accompagnement pour le franchisé

Pour les futurs franchisés de L’Escale Royale, le droit d’entrée est de 10 000 euros et les redevances s’élèvent à 8 % du chiffre d’affaires, auxquels il faut ajouter 375 euros mensuels pour la communication. « L’investissement global est à partir de 160 000 euros en fonction du sur-mesure. Quant à la rentabilité, elle est ultra-rapide. En moins de six mois, nous donnons la maison clé en main, alors qu’il faut compter plus de deux ans pour un hôtel, » souligne Jean-Chrysostome Dumont. L’enseigne recherche tous les types de franchisés, qu’ils aient une proximité avec le lieu ou qu’ils veulent investir financièrement dans le projet. « Nous travaillerons main dans la main avec nos franchisés. Nous nous inscrivons dans le long terme grâce à un accompagnement presque quotidien notamment sur la partie commerciale, c’est vraiment du gagnant-gagnant », concluent les cofondateurs de L’Escale Royale.

Avatar

Nathan Rayaume
Journaliste


Sur le même thème