Actualités GIRA

Restauration, tous les voyants sont au vert

, par Nicolas Monier

Dans sa dernière édition, le cabinet Gira publie les grandes tendances de la restauration durant l’année 2018. Avec un CA de 95 milliards d’euros, le marché de la consommation alimentaire hors domicile (CAHD) affiche une progression de 5,8 %. L’année 2019 devrait terminer sur ce même rythme. Quant à 2020, hors enlisement du mouvement social national, l’expert reste très confiant.

 

Le marché de la restauration française affiche une santé insolente. Dans son dernier bilan, le cabinet Gira estime que le chiffre d’affaires réalisé dans le secteur de la restauration a atteint les 95 milliards d’euros, en hausse de 5,8 %. Pour ce qui est de 2019, le rythme devrait être identique. Très bon. Le démarrage des grèves début décembre n’ayant pas eu encore un impact trop négatif sur le secteur. Qui plus est, le mouvement social concerne majoritairement l’Île-de-France. En revanche, il est certain que si les grèves se poursuivent en 2020, le secteur sera nécessairement touché. Car certes, Paris n’est pas la France, mais la capitale pèse de manière relativement lourde dans le CA global.

 

Neuf repas sur dix à moins de 15 euros

 

Parmi les grandes tendances qui se confirment, la montée en puissance de la restauration rapide qui représente désormais 57 % du chiffre d’affaires. “Aujourd’hui, neuf repas sur dix pris coûtent moins de quinze euros. On assiste à une vraie montée en gamme de la filière”, note Bernard Boutboul, président de Gira.

En matière de ventilation du CA, le bistrot et la brasserie de quartier sont encore les locomotives du secteur (plus de 56 % du CA), suivi par la pizzeria, le grill et la restauration rapide. À ce sujet, Bernard Boutboul rappelle combien le burger est le grand vainqueur de ces dernières années : “Il est introduit dans toutes les cartes. En France, le concept, pain + protéine, a toujours fait un carton plein. Je pense, pour ma part, que le burger frites est le nouveau steak frites.”

 À LIRE AUSSI :

“Le Tacos monte en puissance mais impossible de dire si cela va durer”

 

La franchise dans le sillage

La restauration étant sur de bons rythmes en règle générale, la franchise suit logiquement le sillage. “Chaque année, Franchise Expo Paris accueille toujours plus de franchiseurs spécialisés dans la restauration. C’est un signe. Le marché va bien et les candidats sont de plus en plus nombreux à tenter l’aventure entrepreneuriale”, poursuit Bernard Boutboul. De même, le taux de retour à domicile chutant brutalement durant la pause déjeuner en France, un autre segment tire indéniablement son épingle du jeu. Celui du circuit alimentaire alternatif (CAA). En somme, les boulangeries, food trucks, etc dont les taux de croissance sont aujourd’hui à deux chiffres.

 

 

Avatar

Nicolas Monier


Sur le même thème