Édito

La franchise à tout prix ?

, par Aline Gérard

Nul ne rejoint un réseau de franchise pour perdre de l’argent. C’est bien pour accroître considérablement ses chances d’être rentable, que le futur franchisé décide d’appliquer un concept qui a fait ses preuves plutôt que de laisser libre cours à une créativité d’entrepreneur débordante.


Cash machine ?

, par Aline Gérard

Vous avez de grandes ambitions. Devenir franchisé et tenir un point de vente ou deux ne vous suffit pas. Être franchiseur, pourquoi pas ? Sauf que vous n’avez pas de concept à dupliquer. Cela tombe bien, d’autres en ont pour vous.


Une autre histoire

, par Aline Gérard

Au commencement, était un petit commerce, une innovation dont on ne savait pas encore qu’elle bouleverserait les modes de consommation ou bien le désir de jeunes professionnels rêvant de changer les codes de leur profession… Aujourd’hui, ces précurseurs, ces visionnaires ou tout simplement ces audacieux sont parvenus à construire des réseaux à dimension nationale voire internationale.


L’aura du cannibale

, par Aline Gérard

Difficile de résister à son pouvoir d’attraction ! Le concept est séduisant, le design, la communication et les produits raffinés ou percutants, le discours et les chiffres annoncés convaincants… C’est décidé, inutile de chercher ailleurs… Déjà fasciné, vous vous lancez. Ce réseau est fait pour vous !


Qui perd gagne !

, par Aline Gérard

“On reste commerçant indépendant juridiquement mais on renonce à son identité pour épouser celle du franchiseur.” C’est en ces termes que Chantal Zimmer, déléguée générale de la Fédération française de la franchise, traduit le basculement que vit le commerçant isolé qui décide de rejoindre un réseau.


10 ans à tirer

, par Aline Gérard

Vous êtes entré dans la cinquantaine et vous ne pouvez chasser cette idée : “Encore 10 ans (ou plus) à tirer !” Si vous en êtes arrivé à ce stade de lassitude dans votre vie professionnelle, c’est qu’il faut agir !


Tu veux ou tu veux pas ?

, par Aline Gérard

La franchise n’est pas toute noir ou toute blanche. Concept ayant fait ses preuves d’un côté mais investissement conséquent de l’autre, accompagnement et assistance d’une part, perte partielle d’indépendance d’autre part… difficile parfois pour un futur entrepreneur de savoir si elle est vraiment la solution qu’il lui faut.


À la baguette !

, par Aline Gérard

“Gérer l’humain du bout des doigts”, avec la même dextérité et précision que celle qui caractérise sa cuisine qu’il mène à la baguette. C’est ainsi qu’il y a quelques années, le chef Thierry Marx me décrivait sa vision du management. Et nulle question ici du martinet du Père Fouettard, mais bien des baguettes avec lesquelles il gère ses cuissons et dresse ses assiettes… Tout en finesse.


Loup, y es-tu ?

, par Aline Gérard

“Certains considèrent le chef d’entreprise comme le loup à abattre, d’autres comme une vache à traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char.” Depuis Churchill, les choses n’ont pas vraiment changé. Même si les Français semblent au fil des années porter un regard moins intransigeant vis-à-vis des dirigeants de TPE et de PME, dont font partie les franchisés.


La franchise sourit aux audacieux

, par Aline Gérard

Salarié en mal d’indépendance, cadre en quête d’un nouveau souffle pour une deuxième ou troisième partie de carrière, chômeur décidant de prendre les choses en main et de créer son propre emploi ou commerçant à la recherche d’une enseigne solide… La plupart de ces profils classiques de franchisés ont longuement mûri leur projet et l’avaient ancré en eux depuis longtemps.