Analyses édito juin 2016

La franchise à tout prix ?

, par Aline Gérard

Nul ne rejoint un réseau de franchise pour perdre de l’argent. C’est bien pour accroître considérablement ses chances d’être rentable, que le futur franchisé décide d’appliquer un concept qui a fait ses preuves plutôt que de laisser libre cours à une créativité d’entrepreneur débordante.

Mais les gains sont-ils à la hauteur des investissements ? La franchise a un coût : droit d’entrée, redevances, aménagement des points de vente… Il est tentant pour un candidat de se dire qu’après tout, il pourra faire aussi bien tout seul. C’est parfois vrai, mais dans la majorité des cas, le gain apporté par un réseau sérieux vaut largement quelques sacrifices financiers au démarrage.

“Le gain apporté par un réseau sérieux vaut largement quelques sacrifices financiers au démarrage.”

L’accompagnement, l’identité architecturale, la marque et la communication apportés par une enseigne se paient. Reste que 77 % des franchisés estiment mieux gagner leur vie qu’un commerçant isolé. Et certains, comme ceux que nous avons interrogés lors de notre enquête de juin 2016 ont bien conscience, au-delà d’une rentabilité immédiate, de se constituer un patrimoine.

Ces beaux exemples ne doivent pas pour autant vous empêcher de garder la tête froide. Tous les réseaux ne se valent pas. Surtout, vous devez savoir ce que vous attendez de ce projet : vous rémunérer très rapidement ou investir sur le long terme, quitte à sacrifier votre train de vie durant plusieurs mois. En fonction de la réponse, le choix de l’enseigne sera différent.

Ce numéro de L’Officiel de la Franchise vous aidera à y voir clair dans les indicateurs financiers des réseaux et dans les fondamentaux à décortiquer.
Si l’on trouve des franchises à tous les prix, ce n’est pas pour autant qu’il faut se lancer à tout prix !

gplus-profile-picture

Aline Gérard
Rédactrice en chef de L'Officiel de la Franchise


Sur le même thème


Vos réactions (1)

  1. blin, le

    J’ai vécu une expérience douloureuse indirectement j’ai pendant plusieurs années aménagé des centres de pose de fenêtres dans l’ouest de la France et les unes après les autres ont toutes fermées avec les conséquences financières pour les franchisés ,cela donne à réfléchir

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires