Analyses édito mars 2016

L’aura du cannibale

, par Aline Gérard

Difficile de résister à son pouvoir d’attraction ! Le concept est séduisant, le design, la communication et les produits raffinés ou percutants, le discours et les chiffres annoncés convaincants… C’est décidé, inutile de chercher ailleurs… Déjà fasciné, vous vous lancez. Ce réseau est fait pour vous !

Sans doute, car le commerce organisé accompagne chaque année des milliers d’indépendants dans leur réussite. Mais attention à ne pas perdre la raison et le recul nécessaire. Une analyse à froid s’impose. L’Officiel de la Franchise, à travers ses différentes rubriques, et notamment l’enquête que vous trouverez en page 38 du numéro de mars 2016, vous aide à reprendre vos esprits et à vous poser les bonnes questions.

Dans l’intérêt des candidats, et par conséquent du secteur, le législateur français a souhaité depuis bientôt 30 ans poser des bases saines à la construction de votre réflexion. La loi Doubin (article L.3330-3 du Code de commerce) impose au franchiseur de fournir aux candidats les informations qui leur permettront de prendre leur décision en connaissance de cause. Il est donc primordial de vous approprier cet outil.

 

“Le réseau est-il à l’écoute de ses partenaires, ou préfère-t-il le silence de franchisés doux comme des agneaux ?”

Certes, un excellent concept avec un mauvais Document d’information précontractuelle (DIP) et un contrat moyen vaut mieux qu’un réseau défaillant avec des documents juridiques irréprochables. Mais ne négligez pas cet aspect et faites vous accompagner par des spécialistes pour lire entre les lignes. Surtout, soyez intransigeant sur l’obtention de ces informations ! Si les candidats le sont, les quelques enseignes a priori réticentes finiront par s’adapter.

Durant toute votre recherche, demandez-vous à chaque instant quelle est la vraie nature des choses. Si le projet est rentable, le réseau est-il également à l’écoute de ses partenaires, les perçoit-il comme les indépendants qu’ils sont, ou bien préfère-t-il le silence de franchisés doux comme des agneaux ?

Alors n’hésitez plus à mener l’enquête. Pour ne pas, demain, déchanter et vous laisser cannibaliser par un concept… aussi beau soit-il.

gplus-profile-picture

Aline Gérard
Rédactrice en chef de L'Officiel de la Franchise


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires